Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneKinshasa : Gentiny...

Kinshasa : Gentiny Ngobila a honoré la mémoire de Grand Kallé

En guise d’honneur à la mémoire du feu musicien congolais Joseph Kabasele Tshamala dit “Grand Kallé”, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, est allé, ce jeudi 10 février 2021, déposer sa gerbe de fleurs sur la tombe de cet artiste, au cimetière de la Gombe.
En présence de la famille biologique de Grand Kallé, des artistes musiciens et comédiens notamment verkys kiamwangana, et mangobo, ainsi que de quelques membres de l’exécutif provincial de Kinshasa, Gentiny Ngobila a reconnu l’immense talent du feu artiste.
«C’est un homme immense, il est le premier à avoir créé un orchestre ou groupe moderne avec des instruments qui jouent. C’est lui aussi qui a fait orienter la musique congolaise vers le rythme cubain», a déclaré Gentiny Ngobila.
Et d’ajouter : «À l’époque, on voyait le Grand Kallé chanter avec sa voix langoureuse, et surtout dramatique, utilisant ainsi un ton assez grave. Ce genre des musiciens on ne le retrouve plus. Le genre de musiciens qu’on appelle le chanteur à coffret, c’est un chanteur qui pouvait électriser le public rien que par sa voix sans bouger un seul doigt de sa main. Il reste le père fondateur de notre musique moderne».
En effet, Grand Kallé est considéré comme le père de la musique congolaise moderne pour avoir introduit le style afro-cubain dans la rumba.
Créateur de l’orchestre “African Jazz », il est l’auteur de nombreux succès dont “Para fifi », “Dis moninga » et du légendaire “Indépendance Cha cha ».
Né le 16 décembre 1930 à Matadi, Grand Kallé est décédé le 11 février 1983 à Paris.
Eunice Luyeye

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.