De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneRDC- football: Constat...

RDC- football: Constat Omari annonce son départ de la FECOFA à la fin de son mandat

Constant Omari Selemani,a annoncé ce lundi 29 mars qu’il ne sera pas candidat à sa propre succession à la tête de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA)
La déclaration de l’ancien Vice Président de la CAF est intervenue après l’élimination des léopards de la RDC de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Cameroun 2021.
Constant Omari est la tête de la FECOFA depuis décembre 2017, il avait été réélu comme président de la FECOFA pour un nouveau mandat de 4 ans. Membre du Conseil de la FIFA depuis 2015, il avait même été président par intérim de la Confédération africaine de football (CAF).
« Je veux être très clair. Je ne serai pas candidat pour la simple raison que j’ai beaucoup fourni au niveau de la FIFA, au niveau de la CAF et au niveau de la Fédération. Il faut laisser aux autres, qui en ont les ambitions de pouvoir continuer (…) », a-t-il dit au micro de nos confrères de Canal+.
Et d’ajouter :
« Mon seul regret, c’est que si on change pas aujourd’hui ce que je suis en train de décrier, ceux qui viendront, quelles que soient les qualités qu’ils peuvent avoir, ils ne vont pas progresser et peut être qu’ils vont plus sombrer encore ».
Il a également souligné la responsabilité des joueurs pendant les éliminatoires.
« Analysez les buts que nous avons encaissés, cela n’a rien à avoir avec l’organisation. Quand ils viennent à Kinshasa, c’est en business class. Ils logent dans un hôtel 5 étoiles. Ils ont des primes. Je doute fort que 80% des joueurs des équipes nationales en Afrique reçoivent la même chose (…). J’ai toujours demandé aux joueurs d’effectuer leur propre introspection, leurs rôles », fait savoir Omari.
Constant Omari a estimé que l’équipe nationale n’a pas évolué.
« Quand j’observe que l’équipe était nulle sur tous les compartiments. Je refuse d’analyser le match retour. Prenez le match aller (contre le Gabon,), superposer sur le match retour. Quelle progression a été faite? Chacun doit se remettre en question : les joueurs, le staff, la fédération, le gouvernement, tout le monde ».
Il a également mis cette  contre performances des Léopards congolais à l’actif de la  gestion cavalière du sport au niveau national.
« Il ne faut pas défoncer une porte qui est déjà ouverte. La fédération n’a pas des moyens pour construire ou réhabiliter des stades. J’ai sensibilisé en disant qu’il n’y a plus d’infrastructures. Il n’y a pas de politique sportive nationale. C’est cela la réalité. Je n’ai pas la langue dans ma poche. Nous nous battons. Le reste? Des épiphénomènes ».

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : la construction de l’échangeur routier de Kolwezi, Félix Tshisekedi émerveillé par le travail de titan réalisé par le groupe EGMF

Grâce au boom actuel, Kolwezi, chef-lieu de la richissime province du Lualaba et coffre-fort des matières premières de la République Démocratique du Congo (RDC) veut ressembler petit à petit aux autres villes minières du monde à l'instar d'Accra au...

RDC : Muzito victime de sa proposition sur la construction d’un mur de séparation entre l’Ouganda, le Rwanda et la RDC par les ennemis...

RDC : Adolphe Muzito victime de sa proposition sur la construction d'un mur de séparation entre l'Ouganda, le Rwanda et la RDC par les ennemis du Congo  Pourquoi les impérialistes s'acharnent contre la proposition d'Adolphe MUZITO pour la  construction d'un...

Dossier Salomon Kalonda:  » Tshisekedi doit veiller que la justice ne soit pas utilisée pour régler des comptes aux adversaires politiques » (déclaration)

Le président de la République, Félix Tshisekedi doit veiller à ce que la justice ne soit pas utilisée comme une arme pour anéantir ses adversaires politiques.  C'est ce qu'a fait savoir  Me Jean-Claude Katende et Me Timothée Mbuya, respectivement, président...