De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UnePrésidence : Guylain...

Présidence : Guylain Nyembo , le Directeur de cabinet de Félix Tshisekedi fustige le désordre à la présidence et met en garde ses collaborateurs

Dans une note circulaire du 12 août 2021 adressée aux directeurs de cabinet adjoints du président de la République, conseillers Spéciaux, conseiller privé, conseillers principaux, ambassadeurs Itinérants, chargés de missions, evoyés spéciaux, représentants personnels, assistants personnels, directeur de la Communication, directeur du Bureau de conjoint du chef de l’Etat, coordonnateurs des services spécialisés et conseillers, le directeur de cabinet du chef de l’État, Guylain Nyembo, révèle qu’il s’observe que, de plus en plus, de membres du cabinet du président de la République brillent par la commission d’actes qui dénotent une usurpation du pouvoir exclusif de représentation du cabinet. 

A l’en croire, ce pouvoir est légalement dévolu au seul directeur de cabinet du président de la République, vis-à-vis des autres institutions de la République et des tiers.

Par la même occasion, il indique qu’il est notamment question des invitations adressées, par des membres du cabinet aux autorités politiques, administratives ou encore à des citoyens, les conviant à prendre part à des réunions ou séances de travail pour le compte de la présidence de la République, sans pour autant avoir obtenu, au préalable, une autorisation du directeur de cabinet du président de la République, ou encore moins, l’en avoir informé.

À ces faits, souligne le directeur de cabinet du chef de l’État, s’ajoutent aussi l’attribution unilatérale, par certains membres du cabinet, des prérogatives ou la prise d’initiatives personnelles pour le règlement des litiges qui se posent au sein des administrations publiques voire privées.

« Cette situation est de nature non seulement à violer l’ordonnance n°21/010 du 5 mars 2021 portant organisation et fonctionnement du Cabinet du Président de la République, mais aussi et surtout à entrainer une confusion et par ricochet un dysfonctionnement au sein de la plus haute administration du pays », déplore t-il via cette note circulaire.

Et de poursuivre : « De ce fait, il est l’ordonnateur principal des dépenses du cabinet du Président de la République. Le Directeur de Cabinet assure la liaison entre le Cabinet et toutes les institutions de la République. Le Directeur de Cabinet édicte le Règlement Intérieur du Cabinet, organise le travail du Cabinet, exerce le pouvoir disciplinaire sur tous les membres du Cabinet et, enfin, statue par voie de Décision »

Il en découle que :

– Seul le directeur de cabinet a le pouvoir d’engager le Cabinet vis-à-vis des tiers ou d’échanger la correspondance avec l’extérieur ou les autres institutions, sauf délégation expresse des pouvoirs ;

– Les conseillers Spéciaux rendent directement compte de leur mission au Chef de l’Etat conformément à l’article 8 de l’ordonnance précitée. Néanmoins, ils ne peuvent pas signer d’autorisations ni accorder des mandats spéciaux au nom du Président de la République ;

– Les invitations des personnes extérieures au Cabinet (Autorités politiques, administratives, tiers) à des réunions de travail devraient s’inscrire dans le cadre d’un dossier administratif préalablement ouvert et attribué au sein du cabinet du président de la République. Seul le Directeur de Cabinet à la prérogative de lancer ces investigations, sauf dérogation expresse accordée par lui.

En conclusion, Guylain Nyembo prévient que le membre de cabinet du président de la République qui dérogera aux dispositions de l’ordonnance et de la décision mentionnées, ci-dessus, tirera les conséquences de son comportement.


Africa 24 sur 24

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.