AccueilA la UneÉtat de siège...

État de siège : L’ambassadeur Rwandais constate des bonnes avancées.

Le Rwanda, à travers son ambassadeur en poste à Kinshasa, s’est réjoui des avancées constatées dans la traque des mouvements rebelles dans le cadre de l’état de siège instauré au Nord-Kivu et en Ituri.

Dans un point de presse tenu le samedi 14 août 2021 à Kinshasa, Vincent Karega s’est également réjoui de l’élan de démobilisation constaté.

« Quant aux groupes armés congolais, nous voyons que l’état de siège et la gouvernance militaire en place a des bonnes avancées avec la suite du programme national de démobilisation…», a déclaré l’ambassadeur Rwandais.

Vincent Karega a aussi salué les victoires des Forces armées congolaises (FARDC) sur les Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR) qui inquiétaient son pays.

« …Nous trouvons que les FARDC se débrouillent bien. Depuis deux ans vraiment les FDLR qui avaient plus de 60.000 combattants sont aujourd’hui très éparpillées, très fragilisées. Et ça c’est le groupe qui était une cause d’inquiétude pour le Rwanda », conclut-il.

Pour rappel, le ministre de la Défense Nationale Gilbert Kabanda a, lors de la 15ème réunion du conseil des ministres tenue vendredi dernier, dressé un bilan positif à mi-parcours de l’état de siège instauré dans les provinces précitées par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

À en croire ce membre du gouvernement Sama Lukonde, parmi les succès déjà engrangés grâce à l’état de siège figurent le contrôle des zones, la réouverture des itinéraires jadis infréquentables, la reconquête d’une cinquantaine de village et le retour progressif des populations déplacées.

Moise Dianyishayi 7sur7.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.