Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et...

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU

Affaire Bukanga-Lonzo : Détournement...

Le report du procès concernant le détournement présumé des fonds du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo au 22 juillet 2024, annoncé lors de l'audience du 18 avril par la Cour constitutionnelle...
AccueilA la UneDes stratégies appropriées...

Des stratégies appropriées pour la sécurité des axes routiers entre Ituri et Nord-Kivu

Les gouverneurs des provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, respectivement les Généraux de brigade Jony Luboya et Constant Ndima, qui ont séjourné à Beni ce week-end, ont conjointement arrêté des stratégies pour mettre fin aux embuscades des Adf et autres groupes armés sur les axes routiers qui relient leurs provinces.

Selon le Général de brigade Sylvain Ekenge porte-parole du gouverneur du Nord-Kivu, les deux autorités provinciales ont pris la décision de suspendre momentanément le trafic sur la route Beni Comanda, le temps pour eux de prendre des dispositions utiles pour sécuriser totalement les usagers de cet axe ainsi que leurs biens.

Les deux personnalités ont effectué une visite d’inspection   sur cet axe routier, enfin de se rendre compte des dégâts matériels causés par les Adf dans une embuscade contre un convoi escorté par la Monusco, laquelle embuscade a coûté la vie à quatre civils au côté des 16 véhicules, marchandises incendiées et plusieurs personnes portées disparues.

La société civile de Oïcha par le biais de son rapporteur, Kasereka Kasayiryo, craint que la population soit asphyxiée et sollicite la révision à la hausse de nombre des militaires appelés à escorter des convois. Toute fois elle encourage les Fardc à accélérer les oppositions de tracs des Adf enfin que la population redonne la confiance à l’état de siège.


ACP 

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en Ituri : 16 civils tués et des questions sur l’efficacité de l’état de siège

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et de l’UE évaluent les besoins humanitaires à Goma

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU