AccueilA la UneRDC : en...

RDC : en 5 ans, les revenus issus des exportations des diamants ont baissé de près de 50% (officiel)

D’après les données publiées par le ministère des Mines de la République Démocratique du Congo (RDC), les revenus issus des exportations de diamant ont baissé de près de la moitié au cours des cinq (5) dernières années.

Ces revenus sont notamment passés de 229,2 millions de dollars américains pour une production de 14,7 millions de carats de diamants en 2016 à 113,4 millions de dollars américains en 2020 pour un volume des exportations évalué à 12,2 millions de carats de diamants.

La même source renseigne qu’il s’observe une baisse au niveau de volumes de production qui sont passés de 15,5 millions de carats produits en 2016 à 12,9 millions de carats produits en 2020.

Ainsi, la République Démocratique du Congo (RDC) a enregistré une baisse tant dans la production de diamant que dans les exportations entre les années 2016 et 2020 de près de 50 %.

Au cours de ces cinq dernières années, le pic de production de diamant a été atteint en 2017 avec un volume de 18,9 millions de carats produits en République Démocratique du Congo.

Mitterrand MASAMUNA ZOOM-ECO

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : Vers une réforme pour mieux encadrer le secteur minier et pétrolier

Face à l'impact croissant de la fraude dans les secteurs minier et pétrolier, le gouvernement congolais envisage des réformes significatives pour sécuriser ses recettes et soutenir les projets de développement. Lors d'une récente réunion, le ministre de l'Économie nationale, Daniel Mukoko Samba, a détaillé les nouvelles stratégies mises en place pour remédier aux pertes financières liées à ces pratiques.

RDC : Interdiction temporaire des importations de bières et boissons gazeuses pour renforcer l’industrie locale

Le gouvernement congolais, par l'intermédiaire du ministre du Commerce extérieur, Julien Paluku, a instauré une interdiction temporaire de l'importation des bières et boissons gazeuses. Cette mesure, effective à partir du 26 juin pour une durée de 12 mois, marque une étape importante dans la politique économique visant à promouvoir la production locale.

Prison centrale de Makala : plus de 15 000 détenus pour une capacité de 1 500

La prison centrale de Makala, située à Kinshasa, est le théâtre de conditions de détention préoccupantes. Conçue pour accueillir 1 500 personnes, elle abrite aujourd'hui plus de 15 000 détenus, une situation qui exacerbe la surpopulation et engendre des...