Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneLes ministères de...

Les ministères de Pêche et de l’Economie divisés sur l’achat de 27.000 tonnes de poissons en Namibie

Deux ministères sont divisés pour l’opération d’achat de 27.000 tonnes de poissons pour le compte du Gouvernement en Namibie. Il s’agit d’Adrien Bokele Djema et Jean-Marie Kalumba respectivement Ministre de Pêche et élevage et Ministre de l’Economie qui se contredisent à ce sujet.

Selon plusieurs sources contactées par actu7.cd, le Ministre de l’Economie aurait déboursé un montant de plus de 6 millions USD pour l’achat de 27.000 tonnes de poissons à l’insu du Ministre de tutelle, le ministère de Pêche et élevage censé engager la RDC dans cet accord. Ce dernier ministère ne voit pas d’un bon oeil cette approche du ministère de l’Economie. Pour lui, ce « montant pourrait servir à la RDC l’achat des bateaux de pêche maritime ».

Une source proche du ministère de Pêche et Élevage affirme que le ministre « ne reconnaît pas avoir pris l’engagement avec quiconque à l’étranger dans le cadre de la pêche maritime ». « Ce montant de 6 millions USD pouvait servir au pays l’achat d’un bateaux de pêche », ajoute-t-elle. Les fonctionnaires du ministère de Pêche regrettent du fait que ce dossier traine alors qu’on s’approche de la fin de l’année. « La population attend la concrétisation de la promesse du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi », murmurent-ils.

La même source indique que Ministre de Pêche et Élevage serait aussi surpris de constater que son collègue de l’Economie nationale négocie les marchés qui, en principe, revient dans ses attributions. Un dysfonctionnement entre deux membres du Gouvernement qui risquerait de pénaliser toute une population qui, du reste, est suspendue à la promesse du Chef de l’État d’innonder le marché en vivres frais.

Après l’échec des concertations entre le Gouvernement par le biais du Ministre de l’Économie et les principales entreprises importatrices des produits surgelés, l’Exécutif national avait décidé de mobiliser les moyens pour l’achat des vivres frais depuis la Namibie. Plusieurs ministères notamment celui de l’Economie et de la Pêche ont été appelés à travailler en synergie pour concrétiser ce vœu.

Actu 7

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.