AccueilA la UneVictoire impérative de...

Victoire impérative de V.Club face à Marumo Gallants à la coupe de la CAF

L’AS V.Club est obligée de s’imposer face à Marumo Gallants,  ce vendredi,  à Kinshasa, au stade des Martyrs de la Pentecôte

L’AS V.Club de la RDC est obligée de s’imposer face à Marumo Gallants,  vendredi,  à Kinshasa, au stade des Martyrs de la Pentecôte,  en match retour du 2ème tour de la coupe de la Confédération africaine de football (CAF). Après sa défaite par 1-2, à Polokwane devant le club local de Marumo Gallants, V.Club n’aura qu’une et une seule option victorieuse et de ne pas encaisser plus d’un but, au match retour de ce 2ème tour des préliminaires de cette compétition.

A la faveur de leur but marqué à Polokwane, à défaut d’une large victoire à domicile, les Dauphins noirs ont besoin, d’une courte réalisation pour couper l’herbe sous les pieds des sud-africains de pour accéder aux barrages avec l’une des équipes éliminées au 2ème tour de la ligue des champions de la Confédération africaine de football.

Pour le club vert et noir de Kinshasa, une défaite ou un nul sera synonyme d’un arrêt de mort à valeur de son élimination et de la fin de son enture dans cette compétition.

De son côté, Marumo Gallants s’amène dans la grande marmite ovale et béante du boulevard Triomphal, certainement, avec l’ambition du départ de conserver son but de différence acquis au match aller, mais doublée d’une   ambition d’y marquer, à tout prix, un but pour brouiller les calculs des Dauphins noirs. Ce qui constitue le vrai enjeu de cette rencontre qualifiée, d’on ne peut plus importante, pour les deux adversaires. V.Club, seul club congolais battu au match aller, sera le premier des représentants de la RDC aux interclubs à entrer sur la scène continentale des matches retour du 2ème tour des préliminaires.

Coach de V.Club Dominique Cionci: « On a fait un faux-pas au match aller  et on va y remédier”

Au cours de la conférence de presse d’avant-match de jeudi, au siège de la Fédération congolaise de Football association (FECOFA), l’entraîneur des moscovites, Dominique Cionci reste confiant par rapport à cette rencontre et espère bien évidemment une qualification au bout. ” On a fait un faux-pas au match aller et on va y remédier. On a qu’un seul objectif qui est de se qualifier et pour se qualifier, il faut travailler pour gagner ce match. On a travaillé psychologiquement et sur un système qui peut perturber l’adversaire…”

Motema Pembe –AS Kigali : rééditer l’exploit de Kigali

Après V.Club, les sportifs congolais auront,  tous  yeux et toutes oreilles, sur DC Motema Pembe de Kinshasa. Pour le club vert et blanc, le rendez-vous est pris pour dimanche prochain au stade des Martyrs. Son adversaire s’appelle AS Kigali dompté à Kigali sur la note de 2-1, un résultat qui leur est favorable.

Fort de ce score, sans aucun excès de zèle et sans rien minimiser, même si rien n’est encore acquis sur le plan de la qualification, Motema Pembe a tous les atouts pour rééditer l’exploit de réussir sur le représentant du pays des mille collines.

Si la défaite est interdite aux Immaculés, ces derniers ont deux options à leur portée pour l’obtention du visa d’accès aux barrages. La première est celle de la victoire pour confirmer la bonne santé des poulains de l’entraîneur Alain Landeut. La 2ème est celle d’un nul avec ou sans but. Motema Pembe ne pourrait avoir la vie sauve que sur un nul de 2-2 au minimum ou plus. Pour bien assurer ses arrières, Daring devrait s’empêcher d’offrir l’une ou l’autre opportunité au club rwandais de l’AS Kigali de lui faire u mal.

Mazembe attend dans sa « Toute Puissance » dans son jardin

Après V.Club, à la ligue des champions de la CAF, Mazembe a rendez-vous samedi, dans son antre de la commune de Kamalondo, où il accueille l’équipe sud-africaine d’Amazulu. Au regard du nul blanc qui avait sanctionné l’acte 1 de l’opposition des deux équipes à Durban, les Englebertois devraient déployer leur « Toute Puissance », cracher du feu sur Amazulu afin de l’asphyxier et le pousser à l’élimination. Les Corbeaux lushois ont l’unique issue salvatrice d’un succès, peu importe le résultat, aux dépens d’Amazulu.

Un nul avec but ou une victoire sont les deux possibilités de sanctification des sud-africains.

Maniema Union : se sublimer pour surprendre Mamelodi

Maniema Union sera le seul club congolais qui sera en déplacement en Afrique du Sud. Sur place et sans les faveurs de pronostics, les Unionistes de Kindu sont appelés à franchir l’obstacle qu’est Mamelodi Sundowns dressé devant eux dans une opposition prévue le dimanche, 24 octobre courant au pays de Nelson Mandela.

Sur papier, Mamelodi Sundowns est plus que favori pour cette explication au regard de son passé et de son statut d’ancien champion.  Maniema Union se présentera en petit poucet avec l’ambition de renverser l’ordre hiérarchique établi. Mais le résultat de 2-2 de Kinshasa a semé le doute sur les Sud-africains qui ont découvert le vrai visage du club vert et noir de Kindu et inversement.  Seul, l’entraîneur Daoula Lopembe sait sur quoi s’en tenir pour jouer, si possible, un sale tour à Sundowns.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...