De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneWilly Bakonga doit...

Willy Bakonga doit retourner en prison (Ministre de la Justice)

La ministre d’Etat,ministre de la Justice et garde de sceaux, Rose Mutombo, a adressé, le vendredi 26 novembre, une correspondance au procureur général près la Cour de cassation, dans laquelle elle s’oppose catégoriquement à la libération de Willy Bakonga, ancien ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, bénéficiaire d’une décision “irrégulière” découlant d’un “raccordement frauduleux” effectué par le procureur général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe, sur une décision présidentielle.

Pour Rose Mutombo, Willy Bakonga devra retourner en prison. “Le Procureur Général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe a, par sa lettre du 25 novembre 2021, transmis au directeur de la prison centrale de Makala, la liste des personnes condamnées par les juridictions de son ressort, éligibles à la mesure de grâce, en y insérant même celles condamnées par la Cour de Cassation dont Monsieur Willy Bakonga Wilima”, fait-elle observer dans sa lettre.

Pour la ministre de la justice, l’acte du Procureur général près la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe illustre un excès de pouvoir qui porte atteinte à l’exécution de l’ordonnance présidentielle du 28 juillet 2021 portant mesure collective de grâce.

Pour ce faire, la ministre invitre procureur général à constater ce manquement grave et à tirer les conséquences qui s’imposent à l’endroit de son auteur, conformément aux dispositions légales en la matière et aux statuts des magistrats en vigueur.

“Les personnes condamnées par la Cour de cassation doivent être ramenées dans l’état où elles étaient, avant sa lettre, à la prison centrale de Makala”, insiste Rose Mutombo.

Willy Bakonga,qui fait partie indument des personnes libérées par la mesure de grâce présidentielle, pourtant non éligible, doit donc retourner en prison.

LM

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.