AccueilA la UneL’Etat de siège...

L’Etat de siège empêche toute modification de la Constitution signale Claudel Lubaya

Les appels à la révision de la Constitution sont de plus en plus retentissants en République démocratique du Congo. Les uns soutiennent l’idée de réviser la Constitution dans certains de ses articles dont le 220, qui fait mention du nombre et la durée des mandats du président de la république. Les autres s’opposent à cette idée de révision, le député national Claudel Lubaya tranche, « aucun changement ne peut s’opérer ».

Le député national Claudel Lubaya suit de près les débats autour de la révision Constitutionnelle depuis qu’elle est redevenue d’actualité. Il rappelle qu’aucun changement de la Constitution de la RDC ne peut se faire tant que le pays est sous Etat de siège. Sans commentaire il brandit l’article 219 qui stipule ceci : « Aucune révision ne peut intervenir pendant l’état de guerre, l’état d’urgence ou l’état de siège ni pendant l’intérim à la présidence de la République ni lorsque l’Assemblée nationale et le Sénat se trouvent empêchés de se réunir librement », dit la Constitution.

L’Etat de siège en RDC a été décrété le 6 mai 2021 dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu pour lutter contre les rébellions qui sévissent dans cette partie orientale du pays. Des mois après, des massacres continuent et les voix s’élèvent pour mettre fin à cet Etat de siège.

La Rédaction
congo-press.com

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Les nouveaux sénateurs du Nord-Kivu exhortés à agir pour la paix dans la province

Les acteurs de la société civile et les organisations de jeunesse du Nord-Kivu attendent des sénateurs fraîchement élus de cette province une prise de position ferme et des actions concrètes pour rétablir la paix...

Reprise des combats entre les FARDC et le M23 à rutshuru

Les affrontements entre l’armée congolaise et les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, ont repris avec intensité ce lundi 27 mai dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu...

L’ARSP appelle la Gécamines à faciliter la recommandation de plus de 20 entreprises à TFM

Lundi 27 mai, l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) a exhorté la GECAMINES à ne pas entraver la recommandation de plus de 20 entreprises à Tenke Fungurume Mining (TFM).