AccueilA la UneIturi: prise en...

Ituri: prise en otage des membres de Task Force, 29 premiers miliciens de CODECO libérés en guise d’échange

Les autorités judiciaires de l’Ituri ont procédé ce jeudi 10 mars 2022 à la libération d’un premier lot de 29 miliciens de CODECO qui étaient détenus à la prison centrale de Bunia, poursuivis pour participation à un mouvement insurrectionnel.

Un exercice qui va se poursuivre, a appris buniaactualite.com de sources sur place.

Environ 400 détenus sont concernés par cette mesure en vue de répondre à l’une des exigences de ce groupe armé en échange de la libération de 7 membres de Task Force détenus depuis le 16 février dernier.

Le gouvernement congolais a donc décidé de procéder à cet échange des prisonniers, tous les combattants de CODECO détenus dans des prisons à Bunia et à Kinshasa pourraient être relâchés en contrepartie de la libération de Thomas Lubanga et ses compagnons.

Entre autres demandes formulées par cette milice, il y a notamment la fin de l’état de siège ainsi que le retour des populations civiles dans la localité de Kobu et environs.

Il reste à savoir si après ce relâchement des combattants de CODECO dont un bon nombre avaient déjà été condamnés à de lourdes peines, si le groupe rebelle va aussi respecter sa part du contrant en renvoyant Thomas Lubanga, Germain Katanga, Floribert Ndjabu et consorts, chez-eux en hommes libres.

mediacongo.net

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.