De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneRatification du secteur...

Ratification du secteur des Finances : le gouvernement adopte quatre projets de Lois

Le gouvernement de la République a adopté quatre projets de lois en application des dispositions de l’Article 4 de la Loi n°21/026 du 24 décembre 2021, portant habilitation du Gouvernement et après promulgation par le Chef de l’Etat des Ordonnances-Lois adoptées en Conseil du 11 février 2022. C’est le ministre des Finances, Nicolas Kazadi qui a soumis au conseil des ministres de vendredi 11 mars dernier, ces quatre projets de Lois.

Le premier projet de Loi a porté sur l’Ordonnance-Loi N°22/007 du 25 février 2022, autorisant la ratification de l’Accord Cadre pour la protection des investissements signé le 18 juin 2021 entre la République démocratique du Congo et la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique.

A en croire le ministre des Finances, l’enjeu consiste notamment à faciliter le financement des activités et projets du secteur privé ayant des objectifs bien définis, à l’instar de l’amélioration de la capacité industrielle, du renforcement des infrastructures et des investissements, de la promotion du commerce, du développement des chaines de valeurs agricoles, du financement des micros, petites et moyennes entreprises.

Le second projet de Loi de ratification concerne l’Ordonnance-Loi N°22/008 du 25 février 2022, autorisant la ratification de l’Accord de Crédit N°6962-ZR pour un financement additionnel de 100 millions de dollars américains, comptant pour la préparation stratégique et réponse à la Covid-19. Cet Accord a été conclu entre la République Démocratique du Congo et l’Association Internationale de Développement (IDA) le 17 juillet 2021.

Le financement complémentaire servira, d’une part, à l’achat des vaccins pour prévenir la pandémie, et, d’autre part, à renforcer le système de santé.

Le troisième projet de Loi de ratification se rapporte à l’OrdonnanceLoi N°22/009 du 25 février 2022, autorisant la ratification de l’Accord de Prêt de 50 millions de dollars américains au titre de projet de Réhabilitation de la voirie de Kinshasa (2ème phase).

Signé le 25 novembre 2021 entre la République Démocratique du Congo et la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique, cet Accord vise notamment le désenclavement des quartiers populaires et pauvres, la liaison directe entre les différentes communes de la ville de Kinshasa ; le désengorgement les artères principales de la ville et l’amélioration des conditions de trafic en général.

Le quatrième et dernier Projet de Loi de ratification concerne l’Ordonnance-Loi N°22/010 du 25 février 2022, autorisant la ratification de l’Accord de Prêt N°210015004273, d’un montant de 71 millions de dollars américains pour financer le Programme d’Appui au Développement Agro-Industriel de Ngandajika (PRODAN), dans la province du Haut-Lomami.

Conclu, le 25 novembre 2021, entre la République démocratique du Congo et le Fonds Africain de Développement, cet Accord de prêt vise à développer des infrastructures structurantes dans une zone d’influence ciblée et à mettre en place un cadre favorable à l’investissement du secteur privé agro-industriel.

José Wakadila
congo-press.com

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.