Contrôle des FARDC à...

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le...

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union...

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.

Repositionnement des Combats dans...

Goma, RDC - Ce mercredi 21 février, les bruits sourds des affrontements ont une fois de plus secoué la région instable du Nord-Kivu, mettant en scène la coalition des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et Wazalendo contre les rebelles du M23, appuyés par l'armée rwandaise.
AccueilA la UneRDC-Maroc : «...

RDC-Maroc : « Ce que nous allons faire demain sur le terrain peut nous donner la victoire » (Héctor Cúper)

Lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant match ce jeudi 24 mars, le sélectionneur national des Léopards de la RDC, Héctor Raúl Cúper a exprimé son assurance, en perspectives de la rencontre de ce vendredi 25 mars 2022 face aux Lions Atlas du Maroc, au stade des martyrs de Kinshasa.

Tout en reconnaissant les qualités de la sélection marocaine de football, l’entraîneur de Onze du Congo-Kinshasa, dit être convaincu que son équipe va arracher la victoire à l’issue de l’opposition ce vendredi 25 mars face au Maroc.

« Vous savez que ce n’est pas facile. Le Maroc, c’est l’une de grandes équipes d’Afrique et le ranking [Classement, ndlr]au niveau CAF ça se parle. Nous aussi nous avons des chances de pouvoir rendre difficile ce match, on doit être dans les conditions pour pouvoir affronter ce match. Nous sommes convaincus que ce que nous allons faire demain sur le terrain, peut nous donner la victoire », a déclaré le sélectionneur des Léopards Héctor Raúl Cúper.

Pour lui, son équipe fera de son mieux pour remporter cette rencontre question d’apporter de la joie aux millions de supporters congolais.

« Nous savons que ce qu’est l’effet de se qualifier à la Coupe du Monde, la joie que nous pouvons donner au peuple congolais est incalculable et nous allons essayer d’atteindre ces objectifs qui nous attendent, qui est de se qualifier à la Coupe du Monde », a-t-il renchéri.

Le patron de staff technique des léopards de la RDC ne compte apporter de grands changements sur les points tactiques, si pas de petites modifications.

Signalons que le sélectionneur national était accompagné de l’ailier gauche Théo Bongonda lors de cette conférence de presse d’avant.

Mechack Wabeno
Actu 30

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Contrôle des FARDC à Kanyamahoro : La Coalition RDF/M23 Déjouée

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le Rwanda accuse le Burundi et la RDC de soutenir une coalition militaire menaçante

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union interparlementaire réclame transparence et justice

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.