Sécurité à Goma :...

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu...

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa...

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour...

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.
AccueilA la UneNord-Kivu: le Rwanda...

Nord-Kivu: le Rwanda accusé de soutenir le M23 dans l’attaque de Runyonyi et Tchanzu

De violents affrontements ont de nouveau éclaté dans le territoire de Rutshuru en province du Nord-Kivu dans la nuit de dimanche 27 à lundi 28 mars 2022. Il s’agit des positions des militaires congolais de Runyonyi et Tchanzu qui ont été attaquées par les combattants du Mouvement du 23 mars (M23), affirment les autorités des Forces armées de la RDC.

Ce mouvement a connu le soutient de l’armée Rwandaise, les Forces de Défense du Rwanda (RDF), confirme l’armée congolaise dans un communiqué publié lundi soir, qui justifie ces affirmations à la capture de 2 militaires Rwandais lors de l’attaque. C’est entre autres, l’adjudant Habyarimana Jean-Pierre, de matricule AP 27779 et du soldat de rang Uwajeneza Muhindi John, allias Zaje, tous soldats du 65ème Bataillon de la 402ème Brigade de l’armée Rwandaise.

Les FARDC rassurent la population que toutes les dispositions sont prises pour rétablir rapidement l’autorité de l’État et restaurer la paix à Tchanzu et Runyonyi.

D’après les dernières informations nous livrées par les sources locales, jusque lundi soir, les deux villages étaient encore occupés par le M23 et c’est là où se sont déroulés les affrontements, les FARDC tentant de récupérer ses positions.

Depuis le matin, des civils se sont déplacés jusqu’à Bunagana, traversant même la frontière jusqu’en Ouganda, fuyant les combats. Jusque-là, aucun bilan n’est encore livré par les autorités congolaises.

Delphin Mupanda (Correspondant au Nord-Kivu)
Media Congo Press

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Sécurité à Goma : l’exécution publique envisagée comme solution (Kasereka B)

Dans un contexte marqué par une insécurité croissante à Goma, Kasereka B., analyste politique congolais, recommande au gouvernement de recourir à des mesures extrêmes pour réprimer les assassinats qui secouent la ville.

Crise au Lac Kivu : Les propriétaires de bateaux dénoncent les aggressions du M23

Les opérateurs de bateaux civils au Lac Kivu, RDC, dénoncent des attaques par les milices M23, menaçant vies et biens. Ces violences, qui ont touché même des acteurs économiques comme Alfred Genty Kimbutu, exacerbent les tensions et l'anxiété locales, poussant à clamer une action internationale pour sécuriser la région et ses voies navigables. La communauté internationale est appelée à contribuer à une paix durable.

Réunion d’urgence à Kinshasa pour contrer la propagation du Mpox en Afrique

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.