La BCC note une stabilité de prix sur le marché des biens et services à fin mars 2022

La Banque Centrale de la République Démocratique du Congo a noté une stabilité de prix sur le marché des biens et services à fin mars 2022. A en croire la note d’information hebdomadaire sur la conjoncture économique du pays publiée par la BCC, il a été aussi signalé une légère variation à la hausse de l’indice de prix à la consommation fin mars 2022 mais sans trop de conséquences sur le panier de la ménagère congolais.

« Il a été noté une stabilité de prix sur le marché des biens et services, en dépit d’une légère variation à la hausse de l’indice de prix à la consommation à la dernière semaine du mois de mars 2022 », lit-on dans cette note d’information hebdomadaire de la BCC sur l’évolution de la situation économique du pays.

A cet effet, le taux d’inflation hebdomadaire en République Démocratique du Congo s’est établi à 0,34% contre 0,33% une semaine auparavant, soit une légère hausse de 0,01% au cours de cette période, portant ainsi le cumul annuel de l’inflation nationale à 2,31%.

Malgré la situation telle que présentée par les experts de la Banque Centrale du Congo, sur les marchés des biens et services du pays, les prix de produits de première nécessité ne cessent de grimper.

Si le Gouvernement congolais étudie les modalités pour la révision à la hausse du prix des produits pétroliers sur le marché, les prix des denrées alimentaires sont en perpétuelle augmentation. Une situation qui a motivé la déchéance du Ministre de l’Economie nationale, Jean-Marie Kalumba Yuma, il y a peu, par un vote sanction de l’Assemblée nationale.

Il faut par ailleurs signaler que la crise russo-ukrainienne a favorisé la volatilité de prix de plusieurs produits à usage domestique sur le marché international.

La République Démocratique du Congo n’a pas été épargnée face aux effets de cette crise qui risque de ralentir la croissance mondiale après la maîtrise de la pandémie à Coronavirus qui a frappé le monde entier.

Mitterrand MASAMUNA
Zoom eco

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Explosion meurtrière d’une grenade à Rutshuru : La fragilité de la sécurité en question

Le drame survenu à Lushege, chef-lieu du groupement de Tongo, en territoire de Rutshuru, dans le Nord-Kivu, continue de susciter l'émoi et l'indignation. L’explosion d’une grenade, qui a coûté la vie à quatre personnes...

Alerte à Beni-Kasindi : Le pont Lume menacé de céder, la société civile tire la sonnette d’alarme

Le pont Lume, point crucial de la route Beni-Kasindi, menace de céder selon la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) du secteur de Ruwenzori, alertant ainsi sur les dangers imminents qui pèsent sur cette infrastructure vitale.

Beni : Une nouvelle attaque sanglante des rebelles ADF

Le calvaire des habitants de Beni au Nord-Kivu persiste, marqué par une nouvelle attaque brutale des rebelles ADF.