Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.

La BCC note une stabilité de prix sur le marché des biens et services à fin mars 2022

La Banque Centrale de la République Démocratique du Congo a noté une stabilité de prix sur le marché des biens et services à fin mars 2022. A en croire la note d’information hebdomadaire sur la conjoncture économique du pays publiée par la BCC, il a été aussi signalé une légère variation à la hausse de l’indice de prix à la consommation fin mars 2022 mais sans trop de conséquences sur le panier de la ménagère congolais.

« Il a été noté une stabilité de prix sur le marché des biens et services, en dépit d’une légère variation à la hausse de l’indice de prix à la consommation à la dernière semaine du mois de mars 2022 », lit-on dans cette note d’information hebdomadaire de la BCC sur l’évolution de la situation économique du pays.

A cet effet, le taux d’inflation hebdomadaire en République Démocratique du Congo s’est établi à 0,34% contre 0,33% une semaine auparavant, soit une légère hausse de 0,01% au cours de cette période, portant ainsi le cumul annuel de l’inflation nationale à 2,31%.

Malgré la situation telle que présentée par les experts de la Banque Centrale du Congo, sur les marchés des biens et services du pays, les prix de produits de première nécessité ne cessent de grimper.

Si le Gouvernement congolais étudie les modalités pour la révision à la hausse du prix des produits pétroliers sur le marché, les prix des denrées alimentaires sont en perpétuelle augmentation. Une situation qui a motivé la déchéance du Ministre de l’Economie nationale, Jean-Marie Kalumba Yuma, il y a peu, par un vote sanction de l’Assemblée nationale.

Il faut par ailleurs signaler que la crise russo-ukrainienne a favorisé la volatilité de prix de plusieurs produits à usage domestique sur le marché international.

La République Démocratique du Congo n’a pas été épargnée face aux effets de cette crise qui risque de ralentir la croissance mondiale après la maîtrise de la pandémie à Coronavirus qui a frappé le monde entier.

Mitterrand MASAMUNA
Zoom eco

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.