Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et...

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU

Affaire Bukanga-Lonzo : Détournement...

Le report du procès concernant le détournement présumé des fonds du parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo au 22 juillet 2024, annoncé lors de l'audience du 18 avril par la Cour constitutionnelle...

Le M23 annonce se retirer des localités conquises ce week-end dans le Rutshuru

Dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), les rebelles du M23 annoncent se retirer de nombreuses localités du territoire de Rutshuru conquises ce week-end, pour n’occuper que celles d’avant le 6 avril.

Selon le M23, le fait de se retirer est une preuve qu’il n’a jamais eu l’intention de faire des conquêtes pour les administrer. Il n’était toutefois pas établi dimanche soir que le retrait de la dizaine de villages concernés était effectif. Les rebelles gardent encore le contrôle de leur dernier verrou, les très stratégiques collines de Tshanzu et Runyoni. Elles facilitent le contrôle des frontières avec le Rwanda et l’Ouganda, mais donnent aussi accès jusqu’au territoire de Masisi.

Le mouvement rebelle a aussi exprimé « son intention de remettre au comité international de la Croix-Rouge les militaires capturés sur la ligne de front en vue d’une prise en charge appropriée ». Le M23 dit souhaiter « un règlement pacifique de la crise ». Dans son communiqué de dimanche, le mouvement rebelle qui a repris les actions militaires l’an dernier, explique ce repli pour permettre un dialogue « franc et fructueux » ouvert avec Kinshasa.

Pour l’instant, Kinshasa priorise la solution militaire et ne communique pas du tout sur la situation de la ligne de front ou encore sur les échanges avec les rebelles. 

Après son cessez-le-feu unilatéral, début avril, le M23 s’était retiré de certaines localités comme Rwanguba. Si les bruits de bottes ont repris, selon les rebelles, c’est à la suite de l’offensive de l’armée, une manœuvre contre laquelle le mouvement rebelle dit avoir riposté vigoureusement.

correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en Ituri : 16 civils tués et des questions sur l’efficacité de l’état de siège

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.

Diplomates de l’ONU et de l’UE évaluent les besoins humanitaires à Goma

Le Nord-Kivu, région souvent éclipsée sur la scène internationale, se trouve au cœur d'une mission diplomatique prioritaire cette semaine, avec l'arrivée à Goma d'une importante délégation comprenant des représentants de seize États membres de l'ONU