Deo Kasongo : Candidat...

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep...

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE

Félix tshisekedi demande des...

Le président Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC) a pris une position ferme en ce qui concerne les pourparlers de paix dans l'est du pays. Dans un briefing presse tenu jeudi dernier aux côtés de Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement

Washington intensifie la pression...

La région orientale de la République Démocratique du Congo (RDC) demeure un foyer de turbulences, secouée par des conflits armés et des violences persistantes, souvent alimentés par des acteurs régionaux. Parmi ces acteurs, le Rwanda et le Mouvement du 23 mars (M23) occupent une place centrale, accusés de contribuer à la déstabilisation de cette zone.
AccueilEn continuCeniContentieux des candidatures...

Contentieux des candidatures aux élections des gouverneurs : Le triste record du Sankuru et du Kasaï Central

Pourtant figurant parmi les provinces les plus enclavées, le Sankuru et le Kasaï Central excellent dans les conflits politiques et électoraux. Ces deux provinces situées au centre du pays ont enregistré plus de recours en contestation des candidatures introduits dans les Cours d’Appel pour les élections des gouverneurs et vice-gouverneurs prévues au mois de mai prochain que n’importe quelle autre province.

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a publié, dimanche 17 avril 2022, la liste des dossiers retenus à l’issue des contentieux devant les Cours d’Appel des différentes provinces.

Dans un communiqué, elle a annoncé que 105 dossiers ont été retenus, soit un taux de 89% et en a rejeté 12, soit un taux de 10% pour motifs d’intérêt, de désistement volontaire et d’utilisation abusive du sigle et du logo d’un parti politique.

Au total, ce sont 47 recours en contestation des candidatures qui ont été introduits devant les Cours d’Appel des provinces concernées.

Le Sankuru et le Kasaï Central arrivent en tête avec 9 dossiers chacun, suivis du Maniema, qui a enregistré 8 recours. Viennent ensuite le Tanganyika, la Tshopo et le Kasaï Oriental (4 recours pour chacun); Lomami et Mongala (3 recours en contestation pour chacun) et enfin, Kinshasa avec 1 recours.

D’après la CENI, 44 recours ont été rejetés, soit un taux de 93%, en confirmant sa décision et 3 ont été reçus et les candidats réhabilités, soit un taux de 6%.

La Centrale électorale se félicite de « l’expertise avérée de ses experts dans la gestion des contentieux électoraux, sous le management de son nouveau président, Denis Kadima Kazadi, qui place dans sa nouvelle vision, l’homme au centre de toute action ».

Il faut dire que la CENI a déployé ses experts juristes dans les 14 provinces concernées par les élections des gouverneurs et vice-gouverneurs, pour assurer la défense de sa décision portant publication de la liste des candidats gouverneurs et vice-gouverneurs retenus.

Junior Lomanga
Alternance.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Deo Kasongo : Candidat à la gouvernance de Kinshasa, victime d’une campagne de dénigrement

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep Borrell exposera la position de l’UE sur l’agression Rwandaise en RDC

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE

Félix tshisekedi demande des pourparlers directs avec le Rwanda, rejetant le dialogue avec le M23

Le président Félix Tshisekedi de la République Démocratique du Congo (RDC) a pris une position ferme en ce qui concerne les pourparlers de paix dans l'est du pays. Dans un briefing presse tenu jeudi dernier aux côtés de Patrick Muyaya, Porte-parole du gouvernement