Jean-Jacques Mamba rejoint l’Alliance...

L'ancien député national, Jean-Jacques Mamba, a officiellement annoncé aujourd'hui son adhésion à l'Alliance Fleuve Congo (AFC), un mouvement politico-militaire dirigé par Corneille Nangaa, l'ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Réunion tripartite RDC-Burundi-Afrique du...

Addis-Abeba, Éthiopie - 21 février 2024 : Les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo, Cyril Ramaphosa de l’Afrique du Sud et Évariste Ndayishimiye du Burundi se sont réunis dimanche dernier dans la capitale éthiopienne pour discuter du déploiement des troupes de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) dans l’est de la RDC.

Deo Kasongo : Candidat...

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.

Parlement européen : Josep...

Le mardi 27 février, le Parlement européen se prépare à une séance d'une importance capitale, alors que Josep Borrell Fontelles, vice-président de la Commission et haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, exposera la position officielle de l'UE
AccueilEn continuCeniLoi Tshiani: "Attention...

Loi Tshiani: « Attention à une loi raciste contre Moïse Katumbi » (tribune)

Il faut une mobilisation générale et généralisée, pour bloquer l’amendement proposé par un député nationaI dans la loi électorale actuellement sous examen à l’Assemblée nationale. Cet amendement est inspiré des idées racistes et d’exclusion sur la « congolité » de Monsieur Tshiani, dans l’unique but d’écarter Moïse Katumbi de la course à la magistrature suprême.

Il faut dénoncer le sorcier avant qu’il n’opère. Sinon, ce sera trop tard.

Démocratiquement, pacifiquement, vigoureusement, le peuple doit s’exprimer. Lorsqu’un peuple se met debout, il est plus fort qu’une bombe atomique.

Le préambule de notre Constitution nous prévient sans détour que l’une des causes fondamentales des crises politiques récurrentes connues par le pays est la contestation de la légitimité des institutions et de leurs animateurs. Si et seulement si Moïse Katumbi est exclu de la compétition électorale, des millions de ses partisans accepteraient-ils les institutions et leurs animateurs issues des élections d’exclusions ?

Gare à la violation de l’article 13 de la Constitution qui stipule : « Aucun congolais ne peut en matière d’éducation et d’accès aux fonctions publiques ni en aucune autre matière, faire l’objet d’une mesure discrimination, qu’elle résulte de la loi ou d’un acte de l’exécutif, en raison de sa religion, de son origine familiale, de sa condition sociale, de sa résidence, de ses opinions ou de ses convictions politiques, de son appartenance à une race, à une ethnie, à une tribu, à une minorité culturelle ou linguistique ».

Et si, par malheur, certains mauvais esprits s’hasadaient à faire passer cette disposition scélérate dans la nouvelle loi électorale, le peuple Congolais ne peut que se réserver le droit d’user de l’article 64 de la Constitution qui lui donne le devoir « de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la Constitution ». Écrire c’est agir, mais une bonne action populaire vaut mieux qu’un grand discours, disait Baudelaire.

Moïse Moni DELLA
Porte-parole du peuple

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jean-Jacques Mamba rejoint l’Alliance Fleuve Congo

L'ancien député national, Jean-Jacques Mamba, a officiellement annoncé aujourd'hui son adhésion à l'Alliance Fleuve Congo (AFC), un mouvement politico-militaire dirigé par Corneille Nangaa, l'ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Réunion tripartite RDC-Burundi-Afrique du Sud : Félix Tshisekedi insiste sur l’opérationnalisation de la force de la SADC

Addis-Abeba, Éthiopie - 21 février 2024 : Les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo, Cyril Ramaphosa de l’Afrique du Sud et Évariste Ndayishimiye du Burundi se sont réunis dimanche dernier dans la capitale éthiopienne pour discuter du déploiement des troupes de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) dans l’est de la RDC.

Deo Kasongo : Candidat à la gouvernance de Kinshasa, victime d’une campagne de dénigrement

Dans la course aux élections des gouverneurs et vice-gouverneurs à Kinshasa, la candidature de Deo Kasongo, fondateur du groupe Divo, est au centre d'une controverse alimentée par des manœuvres de dénigrement. Malgré ses efforts louables pour contribuer au rayonnement de la ville province, certaines personnes mal intentionnées s'acharnent à ternir son image.