De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneRDC : «...

RDC : « Environ 750 policiers armés ont quitté d’eux-mêmes le Grand Kasaï pour se rendre dans le Haut-Katanga » (Jacques Kyabula)

Les gouverneurs du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe et du Kasaï, Dieudonné Pieme ont tenu conjointement une conférence de presse sur la restitution de la table ronde interprovinciale grand-Katanga-grand-Kasaï clôturée samedi dernier par le Président Tshisekedi. Cette conférence s’est tenue sous la modération du ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya à l’hôtel Pullman Karavia à Lubumbashi.

Dans son intervention, le gouverneur du Haut-Katanga a insisté sur la nécessité d’encadrer les mouvements migratoires. A l’en croire, au moins 750 policiers armés ont quitté d’eux-mêmes le Grand Kasaï pour se rendre dans le Haut-Katanga.

« En ce qui concerne la question sécuritaire, nous nous sommes rendu compte que le mouvement de masse qui vient des 5 Kasaï vers les provinces du Katanga, ce sont aussi des militaires et des policiers armés qui se déplacent avec la population. Et dans le Haut-Katanga, nous avons plus ou moins 750 policiers armés qui se sont déplacés d’eux-mêmes vers le Katanga », a révélé Jacques Kyabula.

Jacques Kyabula ajoute : « Et quand ces policiers arrivent, ils n’ont où passer nuit, ils n’ont pas à manger. Et donc, ils vont créer l’insécurité tout naturellement. Raison pour laquelle vous voyez que les faits liés à l’insécurité ne sont pas maitrisés jusqu’aujourd’hui. Dès lors que c’est maitrisé, il y a des arrivés ».

Les deux gouverneurs ont toutefois promis de s’impliquer chacun en ce qui le concerne en prenant des mesures notamment la sensibilisation des populations, la promotion de l’agriculture, la réhabilitation des infrastructures routières ainsi que l’amélioration des conditions socio-économiques de la population en vue de contenir ce déplacement massif de la population du grand-Kasaï vers le grand-Katanga.

Carmel NDEO Polictico

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.