AccueilEn continuSociétéInterdiction des initiatives...

Interdiction des initiatives tendant à créer des changements dans les assemblées provinciales

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et sécurité, Daniel Aselo a interdit toutes les initiatives tendant à créer des changements dans les assemblées provinciales où se sont déroulées les élections des gouverneurs et vice-gouverneurs de province.   

Il a instruit les autorités provinciales concernées dans un message officiel datant du 14 mai courant.  

Cependant, cette mesure est mal accueillie  à l’assemblée provinciale du Bas-Uélé où  devait être installé ce lundi, le bureau d’âge dans la perspective de l’élection de nouveaux membres du bureau de l’organe délibérant.  

Treize sur les 18 députés provinciaux ayant retiré leur confiance au bureau actuel, pour incompétence, disent ces députés signataires de la pétition. 

« Nous avions pris la décision à l’issue de la réunion de sécurité, pour aller installer le bureau d’âge le lundi à 10 heures. C’est la veille que nous avons reçu le message officiel du vice-Premier ministre de l’Intérieur,  suspendant toutes les initiatives de changement », rapporte Ruth Baduli, gouverneur de province par intérim. 

Les députés provinciaux du Bas-Uélé estiment que cette mesure du ministre de l’intérieur vient « cimenter le désordre dans leur assemblée ».  

« Les 13 députés qui ont déjà décidé de retirer leur confiance aux 5 membres  du bureau ne pourront jamais accepter que la plénière soit convoquée par ce bureau qui est déjà déchu. Il faut que le ministre de l’Intérieur nous laisse la latitude de passer aux élections afin de choisir les nouveaux membres du bureau qui vont nous accompagner », réagit le député Antoine Gombolipay, rapporteur des pétitionnaires. 

Le ministre de l’Intérieur justifie sa décision par la nécessité d’investir urgemment par ordonnance présidentielle, les nouveaux gouverneurs élus.  


Radio Okapi

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Les nouveaux sénateurs du Nord-Kivu exhortés à agir pour la paix dans la province

Les acteurs de la société civile et les organisations de jeunesse du Nord-Kivu attendent des sénateurs fraîchement élus de cette province une prise de position ferme et des actions concrètes pour rétablir la paix...

Reprise des combats entre les FARDC et le M23 à rutshuru

Les affrontements entre l’armée congolaise et les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, ont repris avec intensité ce lundi 27 mai dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu...

L’ARSP appelle la Gécamines à faciliter la recommandation de plus de 20 entreprises à TFM

Lundi 27 mai, l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) a exhorté la GECAMINES à ne pas entraver la recommandation de plus de 20 entreprises à Tenke Fungurume Mining (TFM).