TP Mazembe et Al...

Dans une confrontation où les occasions de briller n'ont pas manqué, le TP Mazembe a été tenu en échec par le National Al Ahly, le samedi 20 avril, à Lubumbashi...

Levy Mbuta élu à...

Levy Mbuta a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale ce samedi, recueillant la majorité des suffrages lors d'une séance marquée par une participation active des députés. Avec 23 voix sur 43 votants, Mbuta

Des remerciements depuis la...

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique

Attaques de CODECO en...

La province de l'Ituri reste une zone de conflit actif, particulièrement touchée par les activités de la milice CODECO. Dernièrement, une série d'attaques brutales a conduit à la mort d'au moins 16 civils, dont un chef de village, dans le secteur des Banyali Kilo.
AccueilEn continuÉconomieLe gouvernement doit...

Le gouvernement doit 230 millions de dollars à la Regideso (DG Provincial)

« Le gouvernement doit à la Regideso, 459 milliards de francs congolais, soit 230 millions de dollars », révèle, sur Top Congo FM, Jean-Bosco Muaka, directeur provincial de la Regideso/Kinshasa.

« Le Chef de l’État a instruit les ministres des Finances et du Budget de commencer à payer . Il a également demandé à toutes les entités de l’État qui consomment l’eau de la regideso de payer. Mais, nous n’avons rien reçu jusque-là », regrette le directeur provincial.

« Nous demandons à l’hôtel de ville de payer aussi les factures de la Regideso/Kinshasa afin de nous permettre d’avoir les moyens de continuer l’exploitation. Ils nous doivent 15 millions de francs Congolais. Toutes les démarches menées n’ont pas abouti ».

Il y a aussi « le stade des Martyrs qui nous doit plus de 2 milliards de Francs Congolais. Si l’État peut nous payer, ça va nous aider à acheter les tuyaux et réhabiliter ce qu’on peut réhabiliter pour continuer à donner de l’eau aux Kinois. Les dettes des abonnés s’élèvent à hauteur de160 milliards de francs Congolais ».

Plaintes bientôt portées

Jean-Bosco Muaka révèle que « l’abattoir a été coupé, mais ils ont fait un forage. Nous ne contrôlons pas l’eau de ce forage. En cas de problème, la Regideso décline toute responsabilité. Toutes les eaux claires ne sont pas forcément potables. Les gens doivent faire très attention avec ces eaux. Elles risquent de créer des maladies dans la ville ».

Le directeur provincial prévient que « nous allons porter plainte contre l’abattoir et… le marché de la Liberté. Nous avons déjà saisi nos cabinets d’avocats ».

À côté de ces dettes qui ne sont pas payées, « nous avons (aussi d’autres) difficultés. Quand il pleut, il y a la boue. Il a plu au Kongo Central. L’eau brute est chargée et on sait pas la traiter. On attend que ça s’améliore pour traiter l’eau ».

Barick Bwematelwa
Top Congo FM

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

TP Mazembe et Al Ahly se neutralisent dans un match sans buts à Lubumbashi

Dans une confrontation où les occasions de briller n'ont pas manqué, le TP Mazembe a été tenu en échec par le National Al Ahly, le samedi 20 avril, à Lubumbashi...

Levy Mbuta élu à la tête de l’assemblée provinciale de Kinshasa avec le soutien de l’union sacrée

Levy Mbuta a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale ce samedi, recueillant la majorité des suffrages lors d'une séance marquée par une participation active des députés. Avec 23 voix sur 43 votants, Mbuta

Des remerciements depuis la Belgique: Salomon Idi Kalonda reconnaît le soutien durant sa convalescence

Suite à une maladie non divulguée, Salomon Idi Kalonda, éminent conseiller spécial de Moise Katumbi et figure de l'opposition, a manifesté sa reconnaissance envers les personnes qui ont contribué à son évacuation sanitaire vers la Belgique