Violence persistante à Mai-Ndombe...

La région de Kwamouth, située dans le territoire de Mai-Ndombe, est une fois de plus le théâtre de violences choquantes. Vendredi dernier, au village Mukele, un agriculteur a été sauvagement égorgé par les miliciens Mobondo, plongeant la communauté dans une nouvelle vague d'horreur.

Intensification des combats au...

Dans le contexte de l'escalade des hostilités au Nord-Kivu, Amnesty International a réitéré son appel pressant aux autorités de la République démocratique du Congo (RDC) afin qu'elles prennent des mesures immédiates pour protéger et assister les civils pris au piège des affrontements entre l'armée congolaise et les combattants du Mouvement du 23 mars (M23).

L’UE et le Rwanda...

L'Union européenne (UE) et le Rwanda ont scellé un partenariat stratégique en signant un protocole d'accord visant à promouvoir le développement de chaînes de valeur durables pour les matières premières critiques. L'accord, signé par Jutta Urpilainen, commissaire européenne aux partenariats internationaux

Transformation numérique : Mokilink...

Kinshasa, le 19 février - Mokilink Services, acteur incontournable du secteur des services...
AccueilEn continuSécuritéInsécurité dans l’Est...

Insécurité dans l’Est : Le Parti pour l’Action de Kin-Kiey appelle le Gouvernement à doter les FARDC d’un armement et d’une artillerie de pointe capables d’inspirer le respect 

Le Parti pour l’Action (P.A) a réuni ce dimanche 10 juillet 2022 à Kinshasa, ses hautes instances nationales, notamment le Conseil Politique National (COPONA), le Comité Exécutif National (CENAT) et les comités de la Ligue des Femmes et des Jeunes, autour de son président national historique, le professeur Tryphon Kin-kiey Mulumba.

La situation sécuritaire qui prévaut dans l’Est de la République démocratique du Congo, particulièrement au Nord-Kivu avec la résurgence du M23, était au centre de cette réunion qui s’est déroulée de 9h à 18h, au siège du P.A.

Au terme de cette réunion, le Parti pour l’Action a salué les efforts fournis par le président Tshisekedi et son Gouvernement pour le retour de la paix dans l’Est.

« Les Hautes Instances du Parti pour l’Action félicitent Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et le Gouvernement de la République pour l’option de dialogue levée en vue de restaurer la sécurité et la paix communes dans la sous-région des Grands Lacs », lit-on dans un communiqué de presse qui a sanctionné cette rencontre, signé par Crispin Miyambi Mwana Pambi, 1er Vice-président du Conseil Politique National.

Dans la foulée, cette formation politique dont le leader est la troisième personnalité de CACH (Cap pour le Changement), réitère ses félicitations aux forces de défense et de sécurité (FARDC et PNC) « qui servent et défendent avec honneur et dignité la Patrie jusqu’au sacrifice suprême sans laisser à l’ennemi le moindre mètre carré du territoire national ».

Cependant, le Parti pour l’Action de Tryphon Kin-Kiey Mulumba appelle le Gouvernement à mettre à la disposition de l’armée une artillerie capable de forcer le respect.

« Tout en rappelant la phrase de l’officier et théoricien de la guerre, le Prussien Carl Von Clausewitz selon laquelle « qui veut la paix prépare la guerre », les Hautes Instances du Parti pour l’Action exhortent le Gouvernement de la République à faire du recrutement et de la formation au sein de nos forces de défense et de sécurité une priorité absolue tout comme de leur montée en puissance par la dotation d’un armement et d’une artillerie de pointe capables d’inspirer le respect », renchérit le communiqué.

Dans un autre registre, les hautes Instances du P.A remercient le président Tshisekedi et le Gouvernement pour les investissements qu’ils promettent de consentir dans les infrastructures de base dans la partie Ouest de la RDC, notamment dans l’espace Grand Bandundu.

Le Parti pour l’Action estime que le vote dans cet espace, en décembre 2018, avait permis l’alternance démocratique pacifique qu’a vécue « avec bonheur » la République démocratique du Congo en janvier 2019.

Jephté Kitsita 7sur7.cd

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Violence persistante à Mai-Ndombe : Un agriculteur victime des miliciens Mobondo à Kwamouth

La région de Kwamouth, située dans le territoire de Mai-Ndombe, est une fois de plus le théâtre de violences choquantes. Vendredi dernier, au village Mukele, un agriculteur a été sauvagement égorgé par les miliciens Mobondo, plongeant la communauté dans une nouvelle vague d'horreur.

Intensification des combats au Nord-Kivu : Appel pressant d’Amnesty International à la protection des civils

Dans le contexte de l'escalade des hostilités au Nord-Kivu, Amnesty International a réitéré son appel pressant aux autorités de la République démocratique du Congo (RDC) afin qu'elles prennent des mesures immédiates pour protéger et assister les civils pris au piège des affrontements entre l'armée congolaise et les combattants du Mouvement du 23 mars (M23).

L’UE et le Rwanda s’allient pour favoriser des chaînes de valeur durables

L'Union européenne (UE) et le Rwanda ont scellé un partenariat stratégique en signant un protocole d'accord visant à promouvoir le développement de chaînes de valeur durables pour les matières premières critiques. L'accord, signé par Jutta Urpilainen, commissaire européenne aux partenariats internationaux