De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilEn continuCeniKisangani : Martin...

Kisangani : Martin Fayulu promet de conquérir le pouvoir en 2023

C’est un pari gagné pour Martin Fayulu qui a réussi à drainer la foule à la place de poste de Kisangani, le samedi 09 juillet 2022, lors de son meeting. Le président de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDÉ) n’a pas ménagé le pouvoir en place, dans son allocution. Il a dénoncé la mauvaise politique dans les traques contre les groupes armes, plus précisément le M23, dans l’Est du pays.

Pour lui, il ne s’agit pas de la guerre de l’Est, comme déclarent certains, mais plutôt de la guerre en RDC. Hormis la mauvaise politique du pouvoir de Félix Tshisekedi dans les traques des groupes rebelles, celui qu’on appelle affectueusement par les Kinois « Mafa » a fustigé aussi la mauvaise gestion du pays sur le plan économique et social. Et promet de battre le Président Félix Tshisekedi en 2023.

« Nous allons récupérer ce fauteuil et ça ne sera pas pour voler, pas non plus pour s’enrichir, mais pour que le Congo soit plus fort comme vous même vous les dites souvent: RDC eloko Ya makasi », a martelé le commanda du peuple, ovationné par la foule.

Les élections de 2023 approchent à grands pas, Mafa a saisi l’opportunité pour appeler les boyomais à s’enrôler massivement, dès l’ouverture des centres de votes, pour qu’il sanctionnent le pouvoir en place lors des élections.

Notons que, l’arrivée de Martin Fayulu Madidi à Kisangani, est inscrit en marge du 2ème congrès ordinaire de son parti, qui aura lieu au chef-lieu de la province de la Tshopo.

Par Murphy Fika
Objectif Infos

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.