Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilEn continuBitakwira ne nommerait...

Bitakwira ne nommerait jamais Kabund même comme chef de rue

L’homme d’Uvira est sorti de sa réserve vendredi pour s’en prendre à Kabund qu’il accuse d’insoumission politique mal placée et ses attaques irréfléchies contre le chef de l’État, Félix Tshisekedi.

Attaques qui, estime-t-il, interviennent à un mauvais moment. « Quand vous ne mêlez pas l’élégance à la politique, vous êtes barbare, vous êtes petit », juge sévèrement le leader de l’ARCN qui rappelle que même les anciens proches collaborateurs de l’ancien président de la République, Joseph Kabila, aujourd’hui devenus tshisekedistes « ne l’ont jamais dénigré, ni insulté ainsi« , a-t-il hurlé.

Pour Justin Bitakwira, c’est bel et bien Kabund qui a sapé l’image du Parlement de la République démocratique du Congo. « Qui a désacralisé l’Assemblée nationale, si ce n’est pas Kabund. On l’a vu casser des chaises », s’enflamme-t-il. « Un 1er vice-président de l’Assemblée nationale casseur. Si j’étais autorité dans ce pays, je ne le nommerai même pas chef d’avenue », a-t-il sermonné. Pour lui, « Jean-Marc Kabund est un casseur, un troueur des pneus. Même le roulage le moins gradé ne troue pas les pneus des gens comme Kabund », s’est-il exclamé.

Le notable d’Uvira désapprouve la démarche de l’ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale estimant que le temps était mal choisi pour Kabund. « Pendant que le président Tshisekedi a besoin du soutien de l’ensemble du peuple congolais face aux envahisseurs, le comportement de Kabund ressemble à de l’infiltration pour que l’opinion congolaise ne se soucie plus de la guerre mais plutôt de lui ».

Richard Ntumba
OURAGAN

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.