AccueilA la UneAu moins 35...

Au moins 35 députés pro-Katumbi se désolidarisent de la ligne du Parti « Ensemble pour la République » après les déclarations de Kamitatu

Les récentes déclarations du porte-parole de Moïse Katumbi au sujet de la gestion du pays sonnent très mal jusque dans les rangs des députés nationaux affiliés au Président du Tout Puissant Mazembe.

Dans une déclaration faite tard mardi 11 octobre 2022, trente-cinq (35) députés nationaux qui se présentent comme « membres du courant révolutionnaire et progressiste » au sein de la plate-forme politique « Ensemble pour le Changement » appellent Olivier Kamitatu « à faire une nette différence » entre son parti politique (Ensemble pour la République) et leur plate-forme (Ensemble pour le Changement) au sein duquel se trouvent plusieurs partis politiques.

Assurant n’avoir jamais été consultés au sujet de cette sortie médiatique du porte-parole de Moïse Katumbi, ces députés nationaux qui affirment que « le parti Ensemble pour la République se définit aujourd’hui comme un parti d’opposition », appellent cette formation politique à prendre ses responsabilités.

« (…) Le courant Révolutionnaire et progressiste d’Ensemble pour le Changement constate (…) qu’au regard des actes posés par les dirigeants du Parti Ensemble pour la République, celui-ci se définit aujourd’hui comme un parti d’opposition politique (…) Notre courant demande au parti Ensemble pour la République d’en tirer toutes les conséquences de droit, à savoir la démission de tous ses délégués qui occupent les fonctions dans (…) le Gouvernement central, les Gouvernements provinciaux et autres institutions (…) », lit-on dans ce document transmis à Actu7 CD.

Dans un clip vidéo enregistré la semaine dernière, l’ancien Ministre du Plan et actuel homme de main de Moïse Katumbi, le porte-parole d’Ensemble pour la République avait vertement critiqué la gestion du pays par Félix Tshisekedi. Abordant les questions électorales, Olivier Kamitatu avait assuré « qu’une minute de plus ne doit être accordée à ceux qui sont censés nous représenter au-delà de la limite fixée par notre constitution ».

Andy Kambale Matuku
Actu 7

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...