AccueilA la UneKwilu : L'opération...

Kwilu : L’opération d’enrôlement électoral en retrait, la société civile plaide pour une extension d’un mois supplémentaire

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) est en train de faire face à un défi de taille dans l’enrôlement des électeurs à Kwilu en République démocratique du Congo. Selon les données publiées par la CENI, seulement 55,97% de la population attendue a été enrôlée, soit 1.583.006 personnes sur les 2.828.414 prévues. Cela signifie qu’il y a un écart considérable de 45% à combler dans un délai d’une semaine et demie.

 

Face à cette situation alarmante, le président de la société civile de Kwilu, Dieudonné Nzimbu, demande une prolongation du délai d’un mois supplémentaire pour permettre à la CENI d’atteindre les pourcentages restants. Il a déclaré que la différence actuelle entre les électeurs enrôlés et ceux attendus pose des questions sur la capacité de la CENI à atteindre les objectifs dans les délais impartis.

Cependant, le secrétaire exécutif provincial de la CENI, Jean Robert Muyense, a noté une amélioration de l’opération lors de sa dernière mission de supervision. Il a indiqué que des problèmes logistiques ont été résolus et que les agents ont été formés. De plus, des smartphones ont été disponibilisés dans les centres d’inscription pour faciliter l’utilisation de l’application Prerap CENI.

En conclusion, la CENI est confrontée à un défi considérable pour enrôler tous les électeurs attendus à Kwilu dans les délais impartis. Le président de la société civile de Kwilu demande une prolongation du délai pour permettre à la CENI d’atteindre ses objectifs, tandis que le secrétaire exécutif provincial de la CENI note une amélioration de l’opération. Reste à voir si les mesures prises seront suffisantes pour permettre à la CENI de répondre aux attentes de la population.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.