AccueilA la UneL'ODEP et la...

L’ODEP et la LICOCO tirent la sonnette d’alarme : Stoppons la fraude dans la production des plaques d’immatriculation !

La production des plaques d’immatriculation des véhicules en République démocratique du Congo, suscite de vives préoccupations. L’Observatoire pour la Défense des Entreprises Publiques (ODEP) et la Ligue congolaise de lutte contre la corruption (LICOCO) interpellent le Ministre des Finances ainsi que le Chef du Gouvernement afin de remédier à cette situation inquiétante. Selon eux, le processus de recrutement actuel est entaché de trafics d’influence, de patronage et de soupçons de corruption. Cette situation risque d’impacter à la fois le prix et la qualité du produit final. Il est impératif de stopper ce processus et de se conformer à la loi sur la passation des marchés publics.

Des problèmes systémiques à résoudre

L’ODEP et la LICOCO soulignent les problèmes systémiques qui entourent la production des plaques d’immatriculation des véhicules en RDC. Les procédures actuelles de recrutement sont sujettes à des abus et à des irrégularités, ce qui compromet l’intégrité du processus. Les trafics d’influence et le patronage sont monnaie courante, entraînant une distorsion de la concurrence et une sélection inappropriée des fournisseurs.

Ces pratiques illégales ont un impact direct sur le prix des plaques d’immatriculation. Les coûts gonflés et les surfacturations résultant de la corruption se répercutent sur les citoyens qui doivent payer des tarifs excessifs. De plus, la qualité du produit final est compromise, car les fournisseurs sont choisis en fonction de critères autres que leurs compétences et leur capacité à fournir des plaques d’immatriculation durables et sécurisées.

L’importance de se conformer à la loi sur la passation des marchés publics

Pour remédier à cette situation préoccupante, il est essentiel de respecter la loi sur la passation des marchés publics en RDC. Cette loi vise à garantir la transparence, l’équité et la concurrence dans l’attribution des contrats publics. En suivant rigoureusement les procédures établies, il est possible de prévenir les pratiques illégales et de favoriser l’émergence de fournisseurs qualifiés et dignes de confiance.

Il est également crucial de renforcer les mécanismes de surveillance et de contrôle pour prévenir la corruption. Des mesures strictes doivent être mises en place pour sanctionner les contrevenants et dissuader toute tentative de trafic d’influence. Les organes de contrôle et les institutions chargées de la lutte contre la corruption doivent être renforcés et disposés des ressources nécessaires pour mener à bien leurs missions.

La production des plaques d’immatriculation des véhicules en RDC nécessite une réforme urgente. L’ODEP et la LICOCO appellent le Ministre des Finances et le Chef du Gouvernement à agir rapidement pour mettre fin aux pratiques illégales qui compromettent à la fois le prix et la qualité du produit final. En se conformant à la loi sur la passation des marchés publics et en renforçant les mécanismes de surveillance, il est possible de garantir un processus équitable et transparent, et ainsi assurer la confiance des citoyens dans le système d’immatriculation des véhicules.

Il est impératif de prendre des mesures concrètes pour lutter contre la corruption et promouvoir l’intégrité dans la production des plaques d’immatriculation. La RDC a besoin d’un système efficace et transparent pour répondre aux besoins des citoyens et assurer la sécurité routière. Il est temps d’agir et de mettre en place les réformes nécessaires pour garantir un processus de production des plaques d’immatriculation juste, compétitif et respectueux des normes légales.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...