Réunion d’urgence à Kinshasa...

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour...

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.

Kinshasa et Belgrade renforcent...

La République Démocratique du Congo et la Serbie intensifient leur coopération, notamment dans l'éducation et la science, lors d'une rencontre à Kinshasa entre leurs vice-Premiers ministres. La Serbie soutient l'intégrité territoriale de la RDC et prône le règlement des conflits par la négociation. Ce partenariat se développe alors que la RDC diversifie ses alliances pour sa stabilité et son développement.

Menkwo : Incursion meurtrière...

L'attaque de miliciens Mobondo à Menkwo, malgré un accord de paix, questionne son efficacité et l'engagement des groupes armés. La violence répétée défiant l'autorité étatique et les efforts de stabilisation au Maï-Ndombe réclame une stratégie de sécurité renouvelée pour protéger les citoyens et assurer une paix durable.
AccueilA la UneRDC : JRE...

RDC : JRE RDC s’oppose à l’organisation des élections sans Masisi, Kwamouth et Rutshuru

Les jeunes ressortissants de l’Est de la République démocratique
du Congo s’opposent à l’organisation des élections de décembre prochain sans les territoires de Masisi, Kwamouth et Rutshuru.

Dans un communiqué de presse signé par  le coordonnateur de cette structure Shukuru Napamba Alain, JRE RDC fait savoir que l’élection étant le mécanisme démocratique par lequel un peuple exerce sa souveraineté sur ses terres, pour se choisir ses dirigeants, rien ni personne ne
peut porter le culot de priver ces compatriotes meurtris de ce droit
légitime leur reconnu par la Constitution.

Pour cette structure, aller aux élections dans les conditions actuelles, c’est accepté la balkanisation de la République démocratique du Congo.

« Pour cela, nous n’accepterons pas une élection qui consacre la balkanisation de
notre pays » lit-on dans ce communiqué.

Et d’ajouter « L’élection étant le mécanisme démocratique par lequel un peuple exerce sa souveraineté sur ses terres, pour se choisir ses dirigeants, rien ni personne ne
peut aujourd’hui porter le culot de priver ces compatriotes meurtris de ce droit
légitime leur reconnu par la Constitution
Qu’il soit aujourd’hui entendu, ici et comme ailleurs, que cela parvienne aux
oreilles du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, et, à travers lui, le
Gouvernement et surtout la Commission Électorale Nationale Indépendante,
CENI ».

Cette  organisation des jeunes ressortissants de l’Est du pays estime que Étienne Tshisekedi ou Antoine Gizenga n’auraient, de leur vivant, consacré
l’organisation des élections en excluant une partie du territoire national. »

Ces politiciens, pour se montrer autant préoccupés par les élections, plutôt que
par la survie de l’Etat, de quels descendants se réclament-ils ?
Aucun autre leader politique patriote et nationaliste, issu de n’importe quel coin
géographique de la République, ne devrait, toute honte bue, accepter de laisser ces populations dans leur propre triste sort, au nom du pouvoir et des dividendes politiciens.

Ainsi, tous, à l’unanimité, comme un seul homme, nous disons :
1. Pas d’élections sans Masisi, Kwamouth et Rutshuru ;
2. Exigeons l’implication du Gouvernement, de l’opposition, de la société civile, du peuple pour barrer la route aux ennemis de la République.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Réunion d’urgence à Kinshasa pour contrer la propagation du Mpox en Afrique

Des ministres de la santé de onze pays africains se réunissent à Kinshasa pour une urgence face aux épidémies de Mpox. Ils visent à améliorer la coopération pour contenir la propagation du virus, qui s'intensifie notamment à l'est de la RDC. Cette rencontre est soutenue par le président Tshisekedi et précède une session ministérielle importante.

Trois raisons d’opter pour le cuivre !

Le cuivre, précieux dans la construction, la plomberie et la médecine, gagne en popularité grâce à sa durabilité contre la corrosion et sa longue durée de vie sans maintenance complexe. Facile à entretenir et entièrement recyclable, ce matériau est aussi écologique, permettant de diminuer l'empreinte carbone.

Kinshasa et Belgrade renforcent leurs liens diplomatiques et sectoriels

La République Démocratique du Congo et la Serbie intensifient leur coopération, notamment dans l'éducation et la science, lors d'une rencontre à Kinshasa entre leurs vice-Premiers ministres. La Serbie soutient l'intégrité territoriale de la RDC et prône le règlement des conflits par la négociation. Ce partenariat se développe alors que la RDC diversifie ses alliances pour sa stabilité et son développement.