Stèle de la paix : La Suisse célèbre les héroïnes méconnues en RDC

Il y a vingt ans, l’Accord global et inclusif marquait une étape cruciale dans le processus de paix en République Démocratique du Congo (RDC). Aujourd’hui, la Suisse se joint à la commémoration de cet événement historique en honorant les femmes qui ont joué un rôle déterminant dans la résolution des conflits de 1998 à 2003. Leur contribution inestimable a été célébrée lors de l’inauguration solennelle d’une stèle, érigée au sein du prestigieux Musée National du pays.

Cette cérémonie mémorable a été rendue possible grâce à l’initiative du Salama Women’s Institute (SAWI), une organisation engagée dans la promotion des droits des femmes et l’égalité des sexes en RDC. Le SAWI s’est donné pour mission de reconnaître le rôle souvent méconnu, voire négligé, des femmes dans les processus de paix et leur apport inestimable à la stabilité et à l’harmonie de la nation.

La stèle récemment dévoilée porte fièrement les noms des femmes pionnières, symboles de courage et de détermination. Leurs actions ont joué un rôle capital dans la recherche de solutions pacifiques aux conflits qui ont déchiré la RDC pendant ces cinq années tumultueuses. En inscrivant leurs noms dans la pierre, la Suisse reconnaît l’importance cruciale des femmes dans la consolidation de la paix et la construction d’un avenir meilleur.

Cet hommage tant attendu est également l’occasion de rappeler au monde entier la nécessité de donner aux femmes une place égale dans les sphères de décision, tant sur le plan politique que social. Leur contribution est précieuse et souvent sous-estimée, et il est impératif que leur voix soit entendue et prise en compte dans les processus décisionnels.

La cérémonie d’inauguration a été empreinte d’une émotion palpable alors que les familles des femmes honorées, ainsi que des dignitaires nationaux et internationaux, se sont rassemblées pour rendre hommage à ces héroïnes méconnues. Des discours éloquents ont souligné l’importance de l’inclusion des femmes dans la résolution des conflits et leur rôle central dans la promotion de la paix durable.

En commémorant l’Accord global et inclusif et en honorant les femmes exceptionnelles qui ont contribué à son succès, la Suisse envoie un message fort à la communauté internationale. Il est essentiel de reconnaître et de célébrer les femmes qui œuvrent sans relâche pour la paix et la stabilité, non seulement en RDC mais partout dans le monde.

Cette stèle au Musée National sera une source d’inspiration pour les générations futures, rappelant que la lutte pour la paix et l’égalité des sexes est un combat continu. Puissent ces femmes pionnières servir de modèle et d’encouragement à toutes celles et ceux qui aspirent à un monde plus juste et plus harmonieux.

En conclusion, l’inauguration de cette stèle au Musée National de la RDC marque une étape significative dans la reconnaissance de l’apport inestimable des femmes au processus de paix. La Suisse, par le biais du Salama Women’s Institute, a démontré son engagement envers l’égalité des sexes et la promotion de la paix, envoyant ainsi un message d’espoir et d’unité à la nation congolaise et au reste du monde. C’est un rappel puissant que la paix ne peut être atteinte que lorsque les femmes sont pleinement impliquées dans la construction de l’avenir de leur pays.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...