AccueilA la UneMusiques Urbaines de...

Musiques Urbaines de RDC : Alesh interpelle les autorités lors des 9èmes Jeux de la Francophonie à Kinshasa

« Nous sommes respectés en tant qu’artistes, mais en tant que mouvement, nous sommes ignorés par les autorités culturelles congolaises », déplore Alesh, l’un des porte-paroles du collectif. « Nous représentons l’énergie et l’espoir du Congo, et pourtant notre contribution à la scène musicale est souvent sous-estimée.« 

(Kinshasa, RDC) – À l’approche des 9èmes Jeux de la Francophonie à Kinshasa, les artistes des Musiques Urbaines de la capitale congolaise ont émis un communiqué officiel pour adresser des préoccupations aux autorités culturelles et à l’Organisation Internationale de la Francophonie. Ce message, porteur d’un appel à la reconnaissance et à l’unité, met en lumière les défis auxquels sont confrontés ces artistes, malgré leur succès grandissant tant sur la scène nationale qu’internationale.

En tant qu’acteurs majeurs de la scène musicale congolaise, les artistes des Musiques Urbaines revendiquent une évolution significative ces cinq dernières années. Ils ont su développer des carrières individuelles remarquables, suscitant admiration et respect chez leurs fans. Cependant, malgré cette réussite individuelle, le communiqué souligne la nécessité pour ces musiciens de s’unir en tant que mouvement pour faire valoir leurs intérêts communs et promouvoir leur culture auprès des instances officielles.

« Nous sommes respectés en tant qu’artistes, mais en tant que mouvement, nous sommes ignorés par les autorités culturelles congolaises », déplore Alesh, l’un des porte-paroles du collectif. « Nous représentons l’énergie et l’espoir du Congo, et pourtant notre contribution à la scène musicale est souvent sous-estimée.« 

L’une des principales revendications de ce collectif d’artistes est de voir leur musique mise en avant lors des 9èmes Jeux de la Francophonie. Ils s’interrogent sur l’absence de soirées dédiées aux Musiques Urbaines sur les grandes scènes musicales du Palais du Peuple, du Stade Tata Raphael ou du Stade des Martyrs, pendant les dix jours de festivités. Ils estiment que leur style musical, mettant en valeur l’usage de la langue française dans leurs créations, mérite une plus grande visibilité lors de cet événement d’envergure internationale.

Le communiqué s’adresse également aux responsables de l’organisation des jeux, notamment à Monsieur Isidore Kwandja, Directeur du Comité National des IXè Jeux de la Francophonie de Kinshasa 2023, et à Madame la Ministre de la Culture, des Arts et Patrimoines Catherine Katungu. Ces derniers sont invités à prendre en compte les aspirations des artistes des Musiques Urbaines et à valoriser la richesse culturelle qu’ils représentent pour le pays.

« Tout en vous souhaitant la réussite de cet événement, nous appelons à une meilleure prise en compte de notre mouvement artistique et de sa contribution à la culture congolaise », déclare le collectif. « Nous ne cherchons pas la confrontation, mais plutôt la reconnaissance de notre apport à la diversité culturelle de notre pays.« 

Le communiqué évoque également les succès internationaux de certains artistes urbains congolais qui ont déjà joué sur des scènes prestigieuses à travers le monde. Les musiciens mettent en avant leur capacité à rayonner à l’international et appellent les autorités congolaises à accorder davantage d’attention à leur talent, même sur le sol national.

Ce communiqué marque le début d’une nouvelle démarche pour les Musiciens Urbains de la RDC. Ils aspirent à s’unir et à défendre leur mouvement avec détermination, tout en encourageant les autorités à reconnaître leur contribution inestimable à la culture congolaise. Alors que les projecteurs se tourneront vers Kinshasa lors des 9èmes Jeux de la Francophonie, ces artistes sont résolus à faire entendre leur voix et à marquer l’histoire culturelle du pays.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

RDC : nouveaux affrontements entre les FARDC et le M23 à Rutshuru

Ce dimanche, le territoire de Rutshuru a de nouveau été le théâtre de violents combats entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles du M23

Kwamouth : attaque armée sur la rivière Kasaï, un bandit recherché s’empare d’une embarcation

Une nouvelle attaque armée a eu lieu jeudi sur la rivière Kasaï, près du village Mpwaka. Un bandit bien connu sous le nom de "Ferre"

Assemblée nationale : un nouveau chapitre politique s’ouvre

Après l'installation du bureau définitif de l'Assemblée nationale, la sortie de la nouvelle équipe gouvernementale semble imminente. Deux mois après la nomination de la Première ministre Judith Suminwa