AccueilA la UneKinshasa à l'heure...

Kinshasa à l’heure des IXes Jeux de la Francophonie : Une Fête de la Jeunesse et de l’Excellence

Kinshasa, métropole de la République Démocratique du Congo, a résonné depuis le vendredi 28 juillet 2023 aux accents envoûtants des IXes Jeux de la Francophonie. Cet événement majeur, à la croisée du sport et de la culture, a pris d’assaut la capitale, offrant une plateforme exceptionnelle à la jeunesse. Pendant plusieurs jours, quelque 2500 jeunes talents venus des pays francophones, âgés de 18 à 35 ans, issus des 88 États et gouvernements de la Francophonie, ont rivalisé d’ardeur et de maîtrise dans un kaléidoscope d’épreuves sportives et culturelles. Au cœur de cette compétition, les valeurs d’équité, de solidarité, d’excellence et de responsabilité ont été célébrées avec ferveur.

À la veille de la clôture de cette neuvième édition inoubliable, Isidore Kwandja, Directeur du Comité national des Jeux de la Francophonie, a tenu à exprimer sa reconnaissance envers l’inspection générale des finances (IGF) pour sa contribution cruciale à la gestion financière impeccable de cet événement d’envergure mondiale.

« Dans cette aventure, je tiens à souligner le rôle inestimable joué par l’IGF. Sans leur appui, peut-être ne serions-nous pas ici en train d’échanger. Mon entrée en fonction en novembre 2021, suivie de près par la requête d’accompagnement auprès de l’IGF en janvier 2022, a marqué le début d’une collaboration essentielle. Depuis lors, l’IGF a été à nos côtés, scrutant chacune de nos dépenses avec minutie. Notre mode de fonctionnement est transparent : nous élaborons un plan de décaissement chaque semaine, soumis ensuite à l’IGF pour examen approfondi par leurs inspecteurs dédiés. Une fois approuvé, nous passons à l’exécution. Cet appui continu de l’IGF est le pilier qui nous a permis de surmonter maints obstacles et d’atteindre les sommets que nous apercevons aujourd’hui. Au nom de toute l’équipe, je tiens à saluer le rôle essentiel de l’IGF dans notre réussite », s’est enthousiasmé Isidore Kwandja lors d’une conférence de presse conjointe avec Patrick Muyaya et Zeina Mina, le jeudi 4 août 2023, à l’académie des Beaux-Arts.

Ces Jeux de la Francophonie, que la République Démocratique du Congo a le privilège d’accueillir, ont été attribués lors de la 108ème session du conseil permanent de la Francophonie, le 2 juillet 2019. Originellement prévus en 2021, ils ont dû être repoussés en raison de l’onde de choc de la pandémie de Covid-19, trouvant finalement leur éclat du 21 au 28 août 2022, avant de se dévoiler dans toute leur splendeur cette année.

Si l’on se tourne vers l’édition précédente, tenue en Côte d’Ivoire en 2017, on se rappelle que la délégation de la RDC n’avait alors récolté que trois médailles, dont une d’or et deux de bronze, dans l’ensemble des compétitions. Ces exploits avaient propulsé la RDC à la 22ème place du classement général, parmi 48 nations participantes, parmi lesquelles seules 32 avaient réussi à décrocher au moins une médaille.

Ces Jeux de la Francophonie enflamment non seulement les passions sportives et culturelles, mais ils incarnent également le pouvoir de l’unité et de la collaboration. Dans une harmonie où la jeunesse s’épanouit et où les valeurs se déploient, Kinshasa brille en tant que foyer de la Francophonie, offrant un spectacle dont la mémoire se gravera dans les annales.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...