De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneMécanismes de contrôle...

Mécanismes de contrôle et bonne Gouvernance publique en RDC : fondements du développement collectif

Au cœur des préoccupations en République Démocratique du Congo (RDC), s’érigent les fondements essentiels de la Bonne Gouvernance Publique. L’enjeu majeur réside dans l’établissement d’un mécanisme de contrôle interne et externe, soigneusement calibré, et agrémenté de sanctions adéquates. Tel un pilier inébranlable, ce dispositif se positionne comme l’épine dorsale, garantissant transparence et responsabilité au sein des structures gouvernementales.

La nécessité d’adopter un tel mécanisme découle d’une compréhension profonde : la Bonne Gouvernance Publique, la justesse dans l’administration de la justice, et l’exécution exemplaire des tâches, émergent comme les piliers cardinaux propulsant le développement collectif de la nation congolaise. Cependant, l’édification de ces fondements ne se fait point en un jour, exigeant une attention minutieuse et un engagement inébranlable envers l’intérêt public.

À l’aube de cette nouvelle ère, la RDC se doit de remanier ses structures, de l’intérieur vers l’extérieur, pour garantir une gouvernance éthique et efficiente. Les mécanismes de contrôle internes, implantés au cœur des organes administratifs, deviennent le rempart contre tout abus de pouvoir et toute corruption pernicieuse. Parallèlement, les mécanismes de contrôle externes, orchestrés par des organismes indépendants, assurent une surveillance impartiale et la transparence tant attendue.

Néanmoins, la mise en place de tels mécanismes ne saurait être suffisante sans l’existence de sanctions proportionnelles en cas de manquement. Ces sanctions, conçues avec finesse, deviennent l’incitation à l’observation rigoureuse des principes éthiques et du code de conduite gouvernemental. De ce fait, l’idée d’une Bonne Gouvernance Publique, résonne non seulement comme une aspiration, mais se traduit dans la pratique par des actions concrètes et des décisions justes.

En définitive, l’avènement d’une RDC véritablement prospère repose sur la mise en place solide de ces mécanismes de contrôle, pivot essentiel de la Bonne Gouvernance Publique. Ces mécanismes, combinés avec une administration de la justice intègre et une exécution diligente des devoirs, sculptent le chemin vers un développement collectif et soutenu. En cette ère de transformation, la nation congolaise s’engage résolument dans une voie où l’éthique, la responsabilité et la transparence se hissent au premier plan, édifiant ainsi un avenir plus radieux.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.