Contrôle des FARDC à...

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le...

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union...

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.

Repositionnement des Combats dans...

Goma, RDC - Ce mercredi 21 février, les bruits sourds des affrontements ont une fois de plus secoué la région instable du Nord-Kivu, mettant en scène la coalition des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et Wazalendo contre les rebelles du M23, appuyés par l'armée rwandaise.
AccueilA la UneTshisekedi domine le...

Tshisekedi domine le sondage GeoPoll en vue des élections présidentielles en RDC »

Dans une étude captivante menée sur une période étendue du 5 avril au 20 juillet 2023, par le réputé cabinet de sondage américain GeoPoll, des révélations significatives émergent quant à la scène politique de la République démocratique du Congo (RDC). Cette enquête baromètre socio-politique, réalisée avec une méthodologie rigoureuse, apporte des éclaircissements sur les tendances électorales en cours dans le pays.

Renforcement de l’Appui à Félix Tshisekedi

Les données issues de ce sondage dépeignent une image convaincante du paysage électoral actuel en RDC. À la lumière des chiffres recueillis, il ressort que le Président Félix Tshisekedi a consolidé sa position en tant que principal acteur politique. Avec une majorité impressionnante de 65 % de Congolais exprimant leur faveur pour un second mandat présidentiel à Tshisekedi, celui-ci semble jouir d’un solide appui populaire.



Dynamique Concurrentielle : Moïse Katumbi et Fayulu en Lice

Toutefois, la compétition électorale n’est pas unidimensionnelle. Le candidat Moïse Katumbi se profile comme le concurrent le plus proche du président sortant, amassant 12 % d’intentions de vote. Jean-Pierre Bemba, quant à lui, récolte 8 % d’appui selon ce sondage. Cette configuration met en lumière une compétition à plusieurs facettes, même si Tshisekedi conserve une avance notable.

Méthodologie Solide de GeoPoll

L’étude de GeoPoll ne se contente pas seulement de présenter les résultats, mais elle se distingue également par la rigueur de sa méthodologie. S’appuyant sur une enquête de baromètre socio-politique menée en juillet 2022, cette recherche a impliqué 10 532 répondants issus des 145 territoires de la RDC. L’utilisation d’une application d’intervieweur mobile personnalisée a permis de collecter les données de manière minutieuse et équilibrée.

Attentes et Aspirations de la Population

Le sondage met en évidence les principales préoccupations du peuple congolais. Le chômage, les infrastructures insatisfaisantes et l’insécurité sont identifiés comme les défis les plus urgents. Cette réalité place Félix Tshisekedi face à une pression considérable pour répondre à ces attentes, en particulier alors qu’il se positionne pour une potentielle réélection en 2023.

Polarisation des Attitudes envers Tshisekedi

Le peuple congolais présente une polarisation d’opinions vis-à-vis du président sortant. Plus de 50 % des sondés se montrent favorables à un second mandat pour Tshisekedi, tandis qu’un tiers ne se détournerait pas d’un autre choix. Cependant, l’absence d’un challenger clairement établi au niveau national atteste de la position solide de Tshisekedi dans la course électorale.

Comparaison avec l’Administration Antérieure

Le Président Tshisekedi obtient également des résultats positifs dans le domaine de la comparaison avec son prédécesseur, Joseph Kabila. Plus de 80 % des personnes interrogées reconnaissent une nette amélioration sous sa direction par rapport à l’administration précédente. Ce sentiment est encore renforcé par le fait que seulement 5 % des répondants voient Kabila comme une alternative crédible pour la présidence.

Vers un Scrutin Chargé de Signification

À l’aube des élections prévues pour 2023 en RDC, ce sondage GeoPoll offre une perspective intrigante sur les préférences et les tendances politiques en jeu. Tshisekedi continue de jouir d’un large soutien, tandis que ses concurrents cherchent à gagner du terrain dans un paysage politique en constante évolution. L’avenir électoral de la RDC promet d’être captivant et porteur de décisions qui façonneront le destin du pays dans les années à venir.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Contrôle des FARDC à Kanyamahoro : La Coalition RDF/M23 Déjouée

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le Rwanda accuse le Burundi et la RDC de soutenir une coalition militaire menaçante

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union interparlementaire réclame transparence et justice

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.