AccueilEn continuSociétéÉradiquer les violences...

Éradiquer les violences de genre : Les hommes congolais s’unissent pour une masculinité positive

Promouvoir l’équilibre et l’égalité au sein de la communauté congolaise, qui est depuis longtemps marquée par des disparités flagrantes, demeure un enjeu fondamental. C’est dans cette optique que la « Cellule Technique Mixte sur la Masculinité Positive CTM+ » lance un appel fort aux hommes et aux jeunes garçons, les invitant à jouer un rôle actif au sein du mouvement de lutte contre les violences de genre. Cette initiative vise également à contrer l’ancrage persistant d’une masculinité imprégnée de connotations militaires en promouvant ce qu’ils appellent une « masculinité positive », établie sur les principes novateurs de l’approche de « l’homme modèle« .

Loin d’être une simple suggestion, cet appel à l’action prend la forme d’un impératif catégorique pour favoriser un changement durable dans la dynamique sociétale. La Cellule Technique Mixte sur la Masculinité Positive reconnaît que les inégalités et les violences basées sur le genre ne sont pas seulement des problèmes féminins, mais des problèmes qui nécessitent une participation active et engagée de la part de tous les membres de la société. Les hommes et les garçons sont ainsi conviés à se positionner en tant qu’alliés dans cette lutte cruciale.

Au cœur de cette initiative se trouve la conception d’une nouvelle forme de masculinité qui rejette les stéréotypes traditionnels néfastes et les dynamiques de pouvoir désuètes. Plutôt que de se conformer à une masculinité agressive et militariste, la proposition de « masculinité positive » repose sur les fondements d’une « homme modèle ». Cette approche innovante encourage les hommes à développer des qualités telles que l’empathie, la sensibilité et la coopération, tout en délaissant les comportements dommageables qui ont longtemps entravé l’épanouissement individuel et collectif.

La « masculinité positive » offre ainsi une alternative audacieuse à l’archétype traditionnel du masculin. Les hommes et les garçons sont appelés à s’engager dans des conversations fructueuses, à remettre en question les normes restrictives, et à participer activement à la création d’un environnement où les genres ne déterminent pas la valeur d’un individu. Cette démarche novatrice n’est pas simplement un slogan, mais un catalyseur pour un changement profond et durable.

En somme, l’invitation lancée par la Cellule Technique Mixte sur la Masculinité Positive CTM+ résonne telle une note d’espoir dans un contexte où les disparités de genre et les violences associées demeurent des défis majeurs. En encourageant les hommes et les garçons à embrasser une « masculinité positive » fondée sur l’idéal de « l’homme modèle », cette initiative forge une voie vers une société congolaise plus équitable, inclusive et résolument tournée vers l’avenir.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...