AccueilA la UneLe Maire de...

Le Maire de la ville de Goma annule la marche prévue ce samedi 26 août 2023, mettant en avant des motifs de sécurité publique.

Dans un développement récent, le Commissaire Supérieur Principal KAPEND KAMAND Faustin, à la tête de la municipalité de Goma, a pris la décision de suspendre une manifestation qui avait été annoncée par l’organisation dénommée La Foi Naturelle Judaïque Messianique vers les Nations (FNJMN) / AGANO LA UWEZO WA NENO / WAZALENDO. Prévue initialement pour le 30 août 2023, cette manifestation avait pour objectif déclaré de poursuivre la lutte en faveur de l’indépendance du Congo et de l’Afrique, tout en exigeant le retrait complet de certaines Missions Onusiennes opérant sur le sol de la République Démocratique du Congo.

Dans une déclaration officielle émise par la mairie de Goma, les raisons qui sous-tendent cette décision ont été exposées. Le principal motif évoqué est la préservation de l’ordre et de la sécurité publiques dans la région. Alors que le droit à la manifestation est un élément fondamental d’une société démocratique, le Maire a souligné que ces rassemblements doivent se dérouler de manière pacifique et ne pas porter atteinte à la tranquillité des citoyens ni à la stabilité de la région.

Le Commissaire Supérieur Principal a également fait référence à la continuité de la lutte pour l’indépendance du Congo et de l’Afrique, ainsi qu’à la demande de départ effectif des Missions Onusiennes, comme éléments déclencheurs de cette marche prévue. Cependant, il a mis en garde contre toute tentative de manipulation de ces nobles objectifs pour perturber la paix et la sécurité dans la région.

L’annonce de l’annulation de la marche a suscité diverses réactions au sein de la société civile et des défenseurs des droits humains. Certains ont exprimé leur soutien à la décision du Maire, soulignant l’importance de maintenir la paix et l’ordre publics, tandis que d’autres ont évoqué des préoccupations quant à la liberté d’expression et au droit de manifester.

Il convient de noter que l’organisation FNJMN / AGANO LA UWEZO WA NENO / WAZALENDO a la possibilité de contester cette décision devant les instances compétentes, en respectant les procédures légales établies.

En conclusion, cette décision du Maire de Goma d’interdire la marche projetée ce samedi 26 août 2023 illustre le délicat équilibre entre le droit fondamental à la manifestation et la nécessité impérieuse de maintenir l’ordre et la sécurité publique. L’avenir dira si cette mesure contribuera à préserver la quiétude de la ville tout en respectant les aspirations légitimes des citoyens à s’exprimer pacifiquement.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...