De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilAfriqueLe Président Poutine...

Le Président Poutine knstaure un nouveau serment pour les formations paramilitaires Russes

Moscou, Russie – Le Kremlin a annoncé vendredi dernier que le Président russe Vladimir Poutine avait promulgué un décret historique qui impose aux membres des formations paramilitaires de prêter serment à la Russie, emboîtant ainsi le pas aux engagements solennels pris par les soldats de l’armée régulière. Cette décision intervient à peine deux jours après la tragique disparition présumée du chef de file de la célèbre société militaire privée Wagner, Evgueni Prigojine.

Ce décret, perçu comme une étape majeure dans l’évolution des forces paramilitaires russes, les oblige à prêter serment de « fidélité » et de « loyauté » envers la Russie, tout en s’engageant à « suivre strictement les ordres des commandants et des supérieurs ». Cependant, les implications de ce serment vont bien au-delà de la simple allégeance.

Parmi les clauses cruciales de ce serment, les membres des formations paramilitaires devront également « respecter de manière sacrée la Constitution russe », une disposition visant à renforcer leur attachement aux principes fondamentaux de l’État. Ils devront, en outre, « accomplir consciencieusement les tâches qui leur sont confiées », soulignant ainsi l’importance de l’exécution efficace des missions qui leur sont assignées.

Un autre point saillant de ce serment est l’engagement ferme à « défendre courageusement l’indépendance et l’ordre constitutionnel » du pays. Cela dénote une volonté claire de maintenir la stabilité politique et l’intégrité territoriale de la Russie, tout en renforçant l’influence des forces paramilitaires en tant que gardiens de la sécurité nationale.

L’annonce de ce décret a été largement interprétée comme une réponse aux événements entourant la disparition présumée d’Evgueni Prigojine, un entrepreneur russe largement associé aux activités de Wagner dans des zones de conflit internationales. Les circonstances exactes de sa disparition restent floues, mais il est largement spéculé que cette nouvelle réglementation est liée à l’incident, signalant un changement significatif dans la manière dont la Russie gère ses forces paramilitaires.

Cette décision a également suscité des débats quant à son impact potentiel sur l’influence et le pouvoir des formations paramilitaires en Russie, qui sont souvent considérées comme agissant en marge de l’armée régulière. Certains observateurs estiment que ce serment renforcera leur alignement sur les objectifs nationaux et l’autorité du gouvernement central.

En fin de compte, le décret présidentiel signé par Vladimir Poutine a marqué un tournant crucial dans la manière dont la Russie envisage ses formations paramilitaires, les engageant à jouer un rôle plus cohérent et intégré dans la défense et la préservation de l’État russe. Cela souligne une évolution significative de la politique de sécurité nationale russe, avec des répercussions potentielles sur la scène internationale.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.