De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneL'AS VClub rate...

L’AS VClub rate son entrée en Ligue des champions de la CAF : élimination à domicile contre Primeiro de Agosto

L’AS VClub essuie un revers cuisant lors de son entrée en lice dans la prestigieuse Ligue des champions de la CAF, une déconvenue qui s’est déroulée le dimanche 27 août. En effet, dans le cadre de cette compétition d’envergure, l’équipe kinoise a connu une élimination précoce sur ses propres terres, au sein du stade emblématique des Martyrs, face à l’équipe angolaise de Primeiro de Agosto.

Malgré une réorganisation d’envergure qui a touché près de 80 % de l’effectif, les attentes étaient grandes pour l’AS VClub. Toutefois, le résultat final ne reflète pas ces espoirs, car les deux équipes se sont quittées sur un score d’égalité d’un but par côté. Il est important de noter que lors du match précédent, joué dans l’enceinte du stade national de Tundavala de Huila (Angola), l’équipe kinoise avait déjà subi une défaite avec un score serré de zéro but à un.

Le déroulement du match retour a vu l’équipe de Vita Club inscrire son unique but à la 25e minute de jeu, une réalisation prometteuse qui a suscité l’enthousiasme des supporters présents. Cependant, cet avantage a été de courte durée, car l’équipe adverse a réussi à nivelé le score à la 52e minute de la partie.

Malgré une nette domination au cours de la deuxième période du match, les joueurs sous la houlette de l’entraîneur Raoul Shungu ont pâti d’un manque flagrant de précision dans la phase de conclusion de leurs actions. Cette carence a finalement coûté cher à l’équipe, laissant un goût amer aux supporters qui espéraient une performance plus éclatante.

Cette défaite a un goût amer, d’autant plus qu’elle marque le début du nouveau mandat de la présidente du comité exécutif de l’AS VClub, Bestine Kazadi. Pour elle, c’est un début en dents de scie, terni par le résultat du match et par un accueil hostile de certains supporters mécontents. En effet, à l’issue de la rencontre, des projectiles ont été lancés en direction de Mme Kazadi et de certains membres de son équipe, signe tangible de l’insatisfaction des supporters vis-à-vis du résultat.

Du côté angolais, l’équipe de Primeiro de Agosto compte dans ses rangs cinq joueurs originaires de Kinshasa, dont le capitaine Bobo Ugenda et Ricky Tulenge, qui avaient tous deux rejoint l’équipe en provenance du DCMP. Cette présence renforce les liens sportifs entre les deux nations et ajoute un élément de rivalité à l’affrontement.

De nombreux observateurs du monde sportif pointent du doigt un facteur explicatif de la contre-performance des joueurs de l’AS VClub : le manque de compétition dans les jambes. En raison de l’absence de championnat national en RDC, l’équipe aurait manqué d’occasions de se mesurer à des adversaires de haut niveau, ce qui a pu impacter son niveau de préparation pour ce rendez-vous continental.

Suite à cette élimination prématurée, les espoirs de la République démocratique du Congo dans la Ligue des champions de la CAF reposent désormais sur les épaules du TP Mazembe, qui reste le dernier représentant du pays dans cette compétition majeure du football africain. L’AS VClub, quant à elle, devra tirer les leçons de cette défaite et se préparer pour les futurs défis qui se profilent à l’horizon.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.