AccueilA la UneRencontre à Bruxelles...

Rencontre à Bruxelles entre les plus hauts représentants politiques de la République Démocratique du Congo et de la Belgique

Dans un échange diplomatique marqué par la solennité, le président de l’Assemblée Nationale de la République Démocratique du Congo, Christophe MBOSO N’KODIA PWANGA, s’est entretenu avec la Présidente de la chambre des représentants Belges. Cette rencontre, qui s’est tenue à Bruxelles, a été l’occasion d’aborder des questions cruciales liées à la sécurité régionale et aux relations bilatérales.

L’un des principaux sujets abordés lors de cette rencontre a été la situation préoccupante en République Démocratique du Congo, caractérisée par l’agression attribuée au groupe armé M23, considéré comme le bras armé d’une agression d’origine rwandaise. Avec un ton empreint de fermeté, le président MBOSO a exposé en détail la complexité de la situation sécuritaire dans la région, soulignant les défis auxquels son pays fait face dans la lutte contre cette agression.

Une note positive au milieu de ces défis sécuritaires a été apportée par l’intervention du Roi des Belges, qui a exprimé un soutien inébranlable au gouvernement congolais dans sa quête de mettre fin à l’agression émanant du Rwanda. Ce geste de solidarité a été vivement salué par les deux délégations, renforçant ainsi les liens entre les deux nations.

Lors de cette rencontre diplomatique, les représentants congolais ont également eu l’occasion de discuter des perspectives de coopération entre la République Démocratique du Congo et la Belgique dans divers domaines, allant de l’économie à la culture. Les discussions ont mis en lumière le désir mutuel de renforcer les échanges et les partenariats, favorisant ainsi un rapprochement entre les deux pays.

En résumé, cette rencontre de haut niveau à Bruxelles entre les représentants politiques de la République Démocratique du Congo et de la Belgique a été l’occasion de discuter ouvertement et de manière approfondie de questions majeures liées à la sécurité régionale et à la coopération bilatérale. Les échanges fructueux entre les deux parties ont permis de mettre en avant le soutien international dans la résolution des défis sécuritaires auxquels la RDC est confrontée, tout en ouvrant la voie à une collaboration renforcée entre ces nations amicales.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.