AccueilA la UneÉchos de Duani/Kakuka...

Échos de Duani/Kakuka : Les conséquences des affrontements M23 continuent de se faire ressentir

Un regain de sérénité fragile s’installe au sein du village de Duani / Kakuka, situé à proximité de Marangara, au cœur du territoire de Rutshuru en République Démocratique du Congo. Cette accalmie intervient à la suite des affrontements violents ayant opposé, depuis la matinée de ce mardi, les éléments insurgés du M23 aux milices locales d’autodéfense dans la région.

« En tant que témoin oculaire, j’ai pu observer à quatre reprises les rebelles du M23 transporter des dépouilles sur des civières. À l’heure actuelle même où je m’exprime, des individus blessés ont été regroupés à l’école de Marangara. De multiples colonnes de combattants se dirigent en direction des sommets des montagnes de Kakuka« , rapporte de manière précise Hubert R., résident de ce hameau paisible, livrant ainsi son témoignage.

Cette situation soulève une inquiétude grandissante au sein de la communauté locale qui tente de reprendre son souffle après ces affrontements brutaux. Les impacts de ces affrontements, à la fois visibles et ressentis, continuent de se manifester, laissant derrière eux des scènes de perturbation et d’agitation dans cette région auparavant tranquille.

Les affrontements, dont la nature et les origines précises demeurent encore floues, ont plongé la région dans une atmosphère de tension et d’incertitude. Les habitants de Duani/Kakuka, ainsi que des localités avoisinantes, se retrouvent désormais à évaluer les dégâts et à panser les plaies laissées par ces affrontements inattendus. Les conséquences de ces événements se font ressentir jusqu’au sein de l’école de Marangara, transformée en centre de soins improvisé pour accueillir les blessés et prodiguer les premiers secours.

Les autorités locales suivent de près l’évolution de la situation, cherchant à rétablir la sécurité et le calme dans la région. Les habitants, quant à eux, oscillent entre la crainte de nouvelles violences et l’espoir d’un retour à la normale. Les montagnes de Kakuka, jadis des symboles de sérénité, se trouvent maintenant investies par les mouvements des troupes, ce qui reflète l’incertitude persistante qui règne dans cette localité.

Dans cette atmosphère tendue, les regards restent rivés sur l’évolution de la situation à Duani/Kakuka. Les habitants, traumatisés par les récents événements, aspirent à une résolution rapide et pacifique des conflits qui ont ébranlé leur communauté. Tandis que le calme tente de retrouver sa place, la route vers la guérison et la réconciliation s’annonce encore longue et semée d’obstacles, dans cette région qui lutte pour préserver sa quiétude durement éprouvée.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Rencontre proposée entre Tshisekedi et Kagame pour la crise des réfugiés

Le 20 juin, Journée internationale des réfugiés, Dieudonné Musagalusha, coordonnateur du panel des experts de la société civile, a appelé à une rencontre entre les présidents Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo et Paul Kagame du Rwanda

Solidarité avec les réfugiés : le message de Patien Sayiba Tambwe

Aujourd'hui, la Journée Mondiale du Réfugié est célébrée sous le thème : « Pour un monde qui accueille les personnes réfugiées. » Ce message appelle à la solidarité envers les millions de réfugiés à travers le globe, et particulièrement en République Démocratique du Congo.

La RDC interdit le ravitaillement en carburant des véhicules burundais à la frontière de Kavimvira

Le service de migration de la République Démocratique du Congo a pris une mesure radicale en interdisant aux véhicules portant l’immatriculation burundaise de traverser la frontière congolaise pour se ravitailler en carburant à la frontière de Kavimvira, à Uvira (Sud-Kivu)...