Macron incite à la...

Dans une récente intervention, Emmanuel Macron, président de la France, a eu des échanges téléphoniques avec Paul Kagame du Rwanda. L'objectif principal de ces discussions a été d'encourager la reprise...

Vital Kamerhe remporte la...

Dans une ambiance marquée par une participation démocratique notable, Vital Kamerhe vient d'être désigné par l'Union sacrée comme candidat unique à la présidence de l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo...

AN-Vital Kamerhe : « Celui...

Devant un parterre de députés nationaux, Vital Kamerhe, candidat à la présidence de l'Assemblée nationale, a réaffirmé son engagement envers l'unité et l'efficacité au sein de l'Union sacrée. Il a exprimé sa volonté d'être le seul représentant...

Denis Kadima à Mbuji-Mayi...

Denis Kadima Kazadi, Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), a récemment pris la tête d'une délégation en visite à Mbuji-Mayi, dans le Kasaï oriental. Leur mission ? Superviser de près les préparatifs des prochaines élections de gouverneurs...
AccueilA la UneGoma : La...

Goma : La jeunesse du Nord-Kivu réclame justice et liberté pour les activistes

Goma, République Démocratique du Congo – Dans une tentative de résoudre les préoccupations croissantes concernant la répression à Goma, Fiston Kheta Paluku, jeune leader du Forum national de la jeunesse (FNJ) au Nord-Kivu, a rencontré ce lundi matin une délégation gouvernementale en mission dans la région. Cette rencontre visait à fournir des informations cruciales sur les incidents récents qui ont secoué la ville et à plaider en faveur de l’indépendance du système judiciaire afin de garantir que les véritables responsables de cette répression soient traduits en justice.

Fiston Kheta Paluku, un fervent défenseur des droits de l’homme, a insisté sur le fait que toutes les victimes de ces actes répressifs étaient des citoyens congolais innocents, et il a exhorté la délégation gouvernementale à prendre des mesures immédiates pour garantir que la justice soit rendue de manière impartiale et équitable. Il a souligné que cela était essentiel pour rétablir la confiance de la population dans les institutions judiciaires.

Lors de cette réunion, Fiston Kheta Paluku a également plaidé en faveur de la libération de Josué Kabanza, un activiste des droits de l’homme, qui a été arrêté alors qu’il accordait une interview à la presse pour dénoncer la répression brutale des civils le 30 août dernier. Cette arrestation a suscité de vives préoccupations quant au respect des libertés civiles et à la protection des défenseurs des droits de l’homme dans la région.

La délégation gouvernementale a écouté attentivement les arguments de Fiston Kheta Paluku et a promis de les prendre en considération dans leurs délibérations. Cependant, elle a également souligné que des enquêtes approfondies étaient en cours pour faire la lumière sur les événements survenus à Goma, et que toute personne impliquée dans des actes répréhensibles serait traduite en justice, conformément à la loi.

La situation à Goma reste tendue, avec des appels à la justice et à la transparence de la part de la société civile et des défenseurs des droits de l’homme. La détermination de la population à voir les responsables de la répression rendre des comptes ne montre aucun signe de faiblesse, et la pression sur les autorités pour agir de manière décisive s’intensifie. L’issue de cette crise continuera de susciter une attention internationale alors que le monde observe de près l’évolution de la situation à Goma.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Macron incite à la reprise des dialogues entre Kagame et Tshisekedi pour la paix au Nord-Kivu

Dans une récente intervention, Emmanuel Macron, président de la France, a eu des échanges téléphoniques avec Paul Kagame du Rwanda. L'objectif principal de ces discussions a été d'encourager la reprise...

Vital Kamerhe remporte la primaire de l’Union Sacrée pour la présidence de l’assemblée nationale

Dans une ambiance marquée par une participation démocratique notable, Vital Kamerhe vient d'être désigné par l'Union sacrée comme candidat unique à la présidence de l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo...

AN-Vital Kamerhe : « Celui qui va gagner sera le seul candidat de l’Union sacrée au poste de président de l’Assemblée nationale »

Devant un parterre de députés nationaux, Vital Kamerhe, candidat à la présidence de l'Assemblée nationale, a réaffirmé son engagement envers l'unité et l'efficacité au sein de l'Union sacrée. Il a exprimé sa volonté d'être le seul représentant...