Félix Tshisekedi approuve les...

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la...

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées...

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.

Félix Tshisekedi dénonce :...

Dans une déclaration qui a captivé l'attention nationale, le président Félix Tshisekedi a récemment exprimé sa préoccupation quant à l'état de la justice congolaise, la qualifiant de "malade". Cette prise de position intervient suite à l'arrestation controversée du journaliste Stanis Bujakera, figure influente sur les réseaux sociaux, accusé d'avoir publié un article qu'il n'a pas rédigé.
AccueilA la UneTshisekedi-Kadima : Une...

Tshisekedi-Kadima : Une mise en garde solennelle de Fayulu face au risque de fraude électorale en RDC

Kinshasa, le 04 Septembre 2023 – Dans un discours prononcé hier lors d’une réunion politique à Kinshasa, Martin Fayulu a adressé une mise en garde solennelle à tous ceux qui pourraient soutenir le projet qu’il qualifie de « funeste » visant à manipuler le processus électoral en République démocratique du Congo (RDC) en faveur du président actuel, Félix Tshisekedi, et de son Union sacrée.

Fayulu, ancien candidat à la présidence et leader de la Coalition Lamuka, a averti que ceux qui encourageraient M. Kadima, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), à persévérer dans ce projet risqueraient de devoir rendre des comptes pour les conséquences qui découleraient de cette forfaiture présumée. Il a souligné que le peuple congolais ne tolérerait pas une élection entachée de fraude et de partialité.

« Ne sous-estimez en aucun cas la détermination inébranlable du peuple congolais à exiger des élections libres, impartiales, inclusives et transparentes », a déclaré Fayulu, tandis que des milliers de partisans enthousiastes acclamaient ses paroles.

Ce discours intervient à un moment crucial de la politique congolaise, alors que des rumeurs persistantes circulent au sujet de manœuvres visant à influencer le processus électoral en faveur du président Tshisekedi et de son Union sacrée. Le président de la CENI, M. Kadima, a récemment été critiqué pour son rôle dans la gestion des élections à venir, suscitant ainsi des préoccupations quant à la crédibilité du processus.

Fayulu a insisté sur le fait que la démocratie congolaise devait être préservée à tout prix, soulignant que les élections jouent un rôle central dans le maintien de la paix et de la stabilité dans le pays. Il a également appelé à une vigilance accrue de la part de la communauté internationale pour garantir que le processus électoral se déroule conformément aux normes internationales.

La mise en garde de Fayulu est un rappel cinglant des enjeux élevés liés aux prochaines élections en RDC. Alors que le pays avance vers l’avenir, la question de la crédibilité du processus électoral reste au centre des préoccupations, avec des millions de Congolais qui espèrent des élections justes et transparentes pour façonner le destin de leur nation.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Félix Tshisekedi approuve les efforts de Miguel Kashal à la tête de l’ARSP

Lors du briefing habituel du jeudi 22 février, organisé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le président Félix Tshisekedi a abordé la question critique de la fuite des capitaux dans le secteur de la sous-traitance vers l'étranger, au détriment des entrepreneurs congolais.

Des bombardements ravagent la cité de Sake : la terreur s’abat sur les habitants

La nuit du jeudi 22 février 2024 restera à jamais gravée dans les mémoires des habitants de Sake, une paisible cité de la province du Nord-Kivu, voisine de Goma. La quiétude de cette communauté a été brisée par des actes d'une violence inouïe, alors que les bombardements perpétrés par la coalition M23_RDF ont semé la terreur et le chaos.

Maisons et écoles emportées par les eaux à Manono, Tanganyika : Une crise humanitaire imminente

La province de Tanganyika, au cœur de la République Démocratique du Congo, est confrontée à une catastrophe humanitaire alors que des pluies torrentielles ont engendré des inondations dévastatrices, laissant plusieurs familles sans toit dans la région de Manono.