De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilportraitPortrait de Jean-Claude...

Portrait de Jean-Claude Kibala N’Kolde : Un homme de convictions au service de la RDC

Natif de Kamituga, une petite localité située en République Démocratique du Congo, Jean-Claude Kibala N’Kolde s’impose comme une figure incontournable de la scène politique congolaise. Né le 3 juin 1965, sa trajectoire politique au sein du Mouvement social pour le renouveau (MSR) a été marquée par un profond engagement et des réalisations significatives en tant que député de la province du Sud-Kivu, représentant la circonscription de Mwenga. Dans ce portrait, nous explorerons le parcours politique de cet homme d’État et ses contributions notables.

L’Éveil Politique de Jean-Claude Kibala N’Kolde

Issu d’une famille engagée dans la vie politique congolaise, Jean-Claude Kibala N’Kolde a rapidement embrassé la cause du MSR, un parti reconnu pour sa détermination à promouvoir le développement et le progrès en République Démocratique du Congo. Ses premiers pas dans la politique l’ont propulsé au cœur d’une lutte pour un avenir meilleur pour son pays, une mission qu’il a chèrement défendue tout au long de sa carrière.

Le Chapitre Ministériel

Parmi les moments marquants de sa carrière, il convient de souligner son mandat en tant que ministre de la Fonction publique, au sein des gouvernements Matata I et Matata II, entre le 6 avril 2012 et le 19 septembre 2015. Cette période fut cruciale pour la réforme de l’administration publique congolaise, où il s’est engagé avec détermination.

À la tête du ministère de la Fonction publique, Jean-Claude Kibala N’Kolde a œuvré inlassablement pour améliorer l’efficacité et la transparence du secteur public. Ses efforts ont permis de moderniser les pratiques de gestion des ressources humaines, favorisant ainsi l’avènement de la méritocratie au sein de l’administration, des réformes essentielles pour le développement durable du pays.

Le Parlementaire Engagé

Élu député de la province du Sud-Kivu et représentant la circonscription de Mwenga depuis le 13 février 2019, Jean-Claude Kibala N’Kolde a su se démarquer par son engagement sans faille envers ses électeurs et le développement de sa région d’origine.

Membre actif de la Commission de l’Économie, des Travaux publics et des Infrastructures, il a joué un rôle clé dans la formulation de politiques et de lois visant à stimuler les investissements dans les infrastructures et à encourager la croissance économique au sein de la région du Sud-Kivu. Son action en tant que législateur a contribué de manière significative à l’amélioration des conditions de vie de la population locale.

Jean-Claude Kibala N’Kolde incarne l’engagement politique congolais. Sa carrière illustre un dévouement indéfectible à la gestion des ressources humaines au sein de l’administration publique congolaise, ainsi qu’à la promotion du développement de la province du Sud-Kivu. Ancien ministre de la Fonction publique et député en exercice, son parcours continue d’inspirer les générations futures à œuvrer pour un avenir meilleur au sein de la République Démocratique du Congo. Un homme de convictions qui demeure au service de son pays.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.