AccueilA la UneCoopération bilatérale :...

Coopération bilatérale : La RDC et la Belgique s’engagent pour la sécurité sociale au travail

Kinshasa, le 14 septembre 2023 – Le Directeur Général de l’Office National de l’Emploi (ONEM), Monsieur Fanon Beya, a joué un rôle central dans le lancement d’une initiative majeure axée sur l’amélioration des conditions de travail et la sécurité sociale en République Démocratique du Congo (RDC). Cet événement marquant est le fruit d’une collaboration fructueuse entre Enabel RDC, l’agence belge de développement, et le Ministère de l’Emploi, du Travail et de la Prévoyance Sociale (METPS), dans le cadre de la coopération bilatérale entre la RDC et la Belgique.

Le programme « Travail Décent et Prévoyance Sociale » représente une étape cruciale dans la quête de la RDC pour renforcer son système d’emploi et sa protection sociale. La présence du DG de l’ONEM, Monsieur Fanon Beya, à cet événement souligne l’engagement continu du gouvernement congolais à améliorer la vie de ses citoyens.

enabel

L’initiative vise à promouvoir des conditions de travail dignes et à renforcer la protection sociale pour les travailleurs congolais. Elle intervient à un moment où le marché de l’emploi en RDC évolue rapidement, avec un besoin croissant de créer des opportunités de travail décent pour la population active.

Le Directeur Général de l’ONEM, Monsieur Fanon Beya, a souligné l’importance de cette collaboration entre Enabel RDC et le METPS. Il a déclaré : « Ce programme marque un tournant dans notre quête commune d’assurer un avenir meilleur aux travailleurs congolais. Nous sommes déterminés à faire en sorte que le travail décent et la prévoyance sociale deviennent une réalité pour tous. »

Le programme prévoit des actions concrètes telles que la formation professionnelle, la création d’emplois, l’amélioration des conditions de travail, et le renforcement des mécanismes de sécurité sociale. Ces mesures visent à garantir que les travailleurs congolais puissent bénéficier de conditions de travail sûres et équitables, ainsi que d’une protection sociale adéquate en cas de besoin.

La coopération entre la RDC et la Belgique dans le cadre de ce programme est une étape importante vers la réalisation des objectifs de développement durable de l’Organisation des Nations Unies, en particulier en ce qui concerne l’élimination de la pauvreté et la promotion du travail décent.

En résumé, le lancement du programme « Travail Décent et Prévoyance Sociale » représente une avancée majeure dans les efforts visant à améliorer la vie des travailleurs congolais. Sous la houlette du DG de l’ONEM, Monsieur Fanon Beya, cette initiative est un pas de plus vers la création d’un avenir meilleur pour tous les citoyens de la RDC grâce à des conditions de travail dignes et une protection sociale accrue.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Kinshasa : Daniel Bumba, nouveau gouverneur, sollicite un crédit de 200 millions USD chez FirstBank DRC

À peine installé en tant que nouveau Gouverneur de Kinshasa, Daniel Bumba a rapidement pris des mesures audacieuses pour pallier le déficit budgétaire hérité à l'Hôtel de Ville. Face à des caisses vides, il a engagé des discussions avec FirstBank DRC SA en vue d'obtenir un crédit substantiel de 200 millions USD pour financer ses premiers grands projets de développement urbain.

Koffi Olomidé : Entre liberté d’expression et responsabilité sociale

La récente apparition de Koffi Olomidé au « Panier The Morning Show » de la RTNC a ravivé le débat sur la liberté d'expression et la responsabilité sociale des personnalités publiques en République Démocratique du Congo. Lors de son intervention, le célèbre artiste congolais a suscité la controverse en commentant la situation sécuritaire dans l'Est du pays, notamment l'avancée des troupes du M23 et les tensions frontalières avec le Rwanda.

RDC : Jacky Ndala, derrière Corneille Nangaa à la messe, une alliance inattendue ?

Lors d'une messe dominicale à la paroisse Saint Aloïs, située dans le territoire de Rutshuru sous contrôle de l'armée rwandaise, une présence intrigante a attiré l'attention : celle de Jacky Ndala, ancien coordonnateur national de la jeunesse d'Ensemble pour la République. Il était vu derrière Corneille Nangaa, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), suscitant des spéculations sur un possible ralliement à une nouvelle cause.