AccueilA la UneMartin Fayulu Dénonce...

Martin Fayulu Dénonce la Sévérité de la Condamnation de Jean-Marc Kabund et Évoque la Nature Rancunière du Régime Tshisekedi

La République démocratique du Congo est en ébullition depuis la condamnation de l’opposant Jean-Marc Kabund à une peine de 7 ans de prison, notamment pour offense au chef de l’État. Cette décision judiciaire continue de susciter des réactions passionnées au sein de la classe politique congolaise.

Parmi les voix qui s’élèvent contre cette sentence, celle de Martin Fayulu, président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), résonne particulièrement fort. À travers un tweet incisif, il relie la condamnation de Kabund à ce qu’il qualifie de « nature profondément rancunière » du régime actuel dirigé par Monsieur Tshisekedi. Fayulu est convaincu que la place de Jean-Marc Kabund n’est pas derrière les barreaux.

« La sévérité de la peine infligée à Jean-Marc Kabund n’a d’égale que la nature profondément rancunière du régime de Monsieur Tshisekedi, qui semble mettre de côté la vérité et la justice. Les révélations émises par Jean-Marc Kabund au cours de son procès sont reléguées dans l’ombre de l’impunité. La place de Monsieur Kabund ne se trouve pas en prison », a déclaré Martin Fayulu lors d’une déclaration ce vendredi 15 septembre 2023.

Il convient de rappeler qu’à la suite de la condamnation de l’ancien président par intérim de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), ses partisans ont exprimé leur mécontentement dans le quartier de Kingabwa, situé dans la commune de Limete.

Des barricades de pneus enflammés ont obstrué les rues, forçant les forces de la Police nationale congolaise à intervenir pour rétablir l’ordre public. Pour ces partisans, la condamnation de leur leader est perçue comme une décision motivée par des considérations politiques, jetant ainsi un doute sur l’impartialité du système judiciaire congolais.

Cette affaire continue d’attiser les tensions au sein du pays, mettant en lumière les divergences profondes au sein de la classe politique et suscitant des interrogations quant à l’indépendance de la justice congolaise. Les prochaines semaines s’annoncent cruciales pour l’évolution de la situation politique en République démocratique du Congo.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Jacquemain Shabani entame mission sécuritaire à Goma sous haute tension

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Jacquemain Shabani, a entamé ce samedi 13 juillet une mission délicate au Nord-Kivu, débutant par la ville de Goma.

RDC : L’UDPS en ébullition, Augustin Kabuya conserve le soutien de la Présidence

L'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) est actuellement au cœur d'une tempête politique. Plusieurs membres influents et militants du parti au pouvoir réclament le départ d'Augustin Kabuya, qu'ils accusent de gestion autoritaire et de favoritisme.

Congrès de l’ONEC : Michel Victor Lessay présente le rôle de l’APLC et son bilan face aux défis de la transparence financière en RDC

Lors du Congrès de l'ONEC, Michel Victor Lessay, Coordonnateur a.i. de l'Agence de Prévention et de Lutte contre la Corruption (APLC), a souligné les efforts soutenus de la République Démocratique du Congo dans la lutte contre la corruption, la fraude et le détournement de fonds publics. Il a mis en avant les stratégies de l'APLC ainsi que ses progrès et ambitions futures...