De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneKinshasa, capitale de...

Kinshasa, capitale de la réconciliation : Les Jeux de la solidarité à l’horizon

Dans un geste diplomatique et sportif inédit, Kinshasa se prépare à ouvrir ses portes à un événement d’importance continentale, les Jeux de la Solidarité pour la Paix, qui rassembleront les nations de la région des Grands Lacs. Cette initiative, pionnière en son genre, transcende les frontières et vise à unir des nations souvent marquées par des conflits passés, à savoir l’Angola, le Burundi, la République Centrafricaine, la République du Congo, le Kenya, le Sud-Soudan, l’Ouganda, la Tanzanie et la Zambie. De manière significative, des invitations spéciales ont été étendues au Nigeria et au Cameroun, témoignant de la volonté d’élargir le cercle de la solidarité.

L’annonce solennelle de cette entreprise prometteuse émane du Vice-Premier Ministre, Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants, Jean-Pierre Bemba, lors de la cent-quatorzième réunion ordinaire du Conseil des Ministres, tenue en ce vendredi 22 septembre 2023. Cette déclaration marque un jalon dans les efforts déployés par les acteurs politiques et les forces de la paix pour instaurer une harmonie durable dans une région longtemps tourmentée par les tensions et les affrontements.

L’initiative découle d’une décision unanime prise lors de la 7ème Assemblée Générale des Représentants des Pays membres de l’Organisation du Sport Militaire en Afrique (OSMA), qui s’est tenue du 19 au 27 février 2022 à Freetown. Les délégués, conscients des enjeux cruciaux liés à la sécurité en Afrique et des conflits qui perdurent entre certains pays du continent, ont décidé de prendre des mesures résolues pour mettre fin à cette situation préoccupante. À l’unanimité, ils ont désigné la République Démocratique du Congo comme le pays hôte de cette première édition historique.

Ces Jeux de la Solidarité pour la Paix dans les Grands Lacs ne sont pas simplement un événement sportif, mais plutôt une tribune pour le dialogue, la réconciliation et la construction d’une compréhension mutuelle entre les nations participantes. En effet, au-delà des compétitions sportives, cet événement sera marqué par des rencontres diplomatiques, des échanges culturels et des discussions politiques visant à renforcer la coopération régionale et à promouvoir la paix durable.

L’année prochaine, les regards du continent africain et du monde entier seront tournés vers Kinshasa, où se déroulera cette manifestation unique en son genre. Les enjeux sont considérables, mais l’aspiration à une région des Grands Lacs plus pacifique et unie est encore plus grande. Les Échiquiers de la Fraternité sont prêts à s’ouvrir, à accueillir des athlètes, des diplomates et des esprits déterminés à écrire un nouveau chapitre de paix et de solidarité dans cette partie de l’Afrique. La scène est dressée, et le monde attend avec impatience le coup d’envoi de ces jeux historiques.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.