AccueilA la UneRDC : François...

RDC : François Muamba, Peter Kazadi, Nicolas Kazadi, Augustin Kabuya, Jean-Claude Kabongo et d’autres éminents acteurs politiques rejoignent l’équipe de coordination de la future campagne électorale de Félix Tshisekedi

Dans les arcanes du pouvoir congolais, une nouvelle dynamique politique se dessine avec l’annonce de la composition de l’équipe stratégique qui orchestrera la campagne électorale du président sortant, Félix Tshisekedi, en vue de l’élection présidentielle de 2023. L’événement marquant de cette journée du mercredi 27 septembre 2023 s’est déroulé lors d’un point de presse solennel, où les contours de cette stratégie politique se sont révélés au grand jour.

À la barre de cette équipe d’élite, c’est François Muamba TSHISHIMBI, Coordonnateur du Conseil présidentiel de veille stratégique (CPVS), qui a été désigné pour diriger le groupe de coordination des forces vives qui accompagneront le Président Tshisekedi dans cette aventure électorale cruciale pour l’avenir de la République démocratique du Congo.

La composition de cette équipe est un véritable condensé des forces politiques de premier plan de la nation. Elle se compose de onze membres de grande envergure, avec à sa tête François Muamba, épaulé par des personnalités telles qu’André Wameso, Taylor Lubanga, Eberande Kolongele, André Kabanda, Augustin Kabuya, Peter Kazadi, Nicolas Kazadi, Jean-Claude Kabongo, Mwadiamvita, et Taupin Kabongo.

François Muamba, en qualité de coordonnateur de cette équipe d’exception, a souligné que cette mission capitale lui avait été confiée par le Président Tshisekedi lui-même. Il a mis en lumière le rôle de ce groupe de réflexion et d’action, communément appelé l’équipe forte, qui incarne les aspirations et les projets du président sortant pour le futur de la RDC.

La désignation de cette équipe de coordination est une réponse concrète à l’engagement solennel du Président Tshisekedi de préparer le terrain pour une année 2023 entièrement tournée vers les élections. Cela s’inscrit dans le cadre du calendrier électoral conforme aux dispositions de notre constitution, tel qu’énoncé par la CENI en novembre 2022.

Cette équipe d’experts et de décideurs politiques a également insisté sur le bilan positif du Président Tshisekedi, qui a insufflé une dynamique de progrès dans tous les secteurs de la vie nationale. Son leadership a été particulièrement marquant dans les domaines économique, financier, sectoriel, social, culturel, de la défense, de la diplomatie et de la sécurité. Fort de ces réalisations tangibles, le Président Tshisekedi s’apprête à se porter candidat pour sa propre succession et est prêt à engager un dialogue constructif avec ses concitoyens dès l’ouverture officielle de la campagne électorale.

L’annonce de cette équipe de coordination marque un tournant décisif dans la préparation de l’élection présidentielle de 2023 en RDC. Les acteurs politiques de premier plan qui la composent apportent une dimension nouvelle et prometteuse à cette campagne électorale, faisant naître des attentes considérables au sein de la population congolaise quant à l’avenir politique du pays.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Nicolas Kazadi de retour à Kinshasa après un séjour en France

Nicolas Kazadi, l’ancien ministre des Finances, est de retour à Kinshasa depuis le 22 juillet, après un séjour en France. Cette visite avait été validée par le parquet général près la Cour de cassation pour des raisons humanitaires, mais son retour est étroitement surveillé dans le contexte des accusations en cours.

Nouveau report dans l’affaire Bukanga Lonzo : prochaine audience en novembre

La saga judiciaire de Bukanga Lonzo connaît un énième rebondissement. Ce lundi, Dieudonné Kamuleta, président de la Cour constitutionnelle, a annoncé le report de l'audience au 11 novembre 2024. Cette décision a été motivée par une demande de renvoi de Christo Stephanus Grobler pour des raisons de santé, ainsi que par des changements prévus dans la composition des membres de la Cour.

Régulation des lieux de culte en RDC : l’Église du Réveil du Congo réagit aux nouvelles directives

L'Église du Réveil du Congo (ERC) a apporté des clarifications importantes concernant les nouvelles mesures réglementaires sur l'implantation des lieux de culte. L'archevêque-président de l'ERC, Ejiba Yamapia Evariste, a souligné que la restriction de ne pas installer une église à moins de 500 mètres d'une autre ne concerne que les nouvelles constructions et non les établissements existants.