AccueilA la UneRDC : Infiltration...

RDC : Infiltration présumée d’agents rwandais porteurs de cartes électorales congolaises dans le Nord-Kivu

Au cours du conseil provincial de sécurité tenu ce mardi, les autorités provinciales du Nord-Kivu ont soulevé une question préoccupante : la possible présence d’agents rwandais opérant sous de fausses identités de détenteurs de cartes électorales congolaises, tout près de la frontière. Cette révélation suscite de vives inquiétudes quant à la sécurité et à l’intégrité territoriale de la République démocratique du Congo.

En outre, les responsables provinciaux ont signalé des remous grandissants dans les zones actuellement sous l’emprise du M23, un groupe rebelle notoire. Ces agitations semblent s’être intensifiées suite au refus catégorique des autorités de Kinshasa d’engager des pourparlers avec ce groupe dissident.

Le Nord-Kivu, une région déjà secouée par de multiples conflits et tensions, fait face à de nouveaux défis sécuritaires qui soulèvent des préoccupations à l’échelle nationale. Les déclarations au sujet de la présence d’agents rwandais porteurs de cartes électorales congolaises suscitent des interrogations quant aux intentions de ces individus et à leur possible implication dans des activités clandestines.

Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont réagi à ces développements en maintenant un état d’alerte strict, conformément au cessez-le-feu en vigueur. Cette réaction vise à préserver la stabilité régionale et à garantir la sécurité des populations locales.

La situation dans le Nord-Kivu reste dynamique et nécessite une vigilance constante de la part des autorités congolaises. L’absence de dialogue avec le M23 rend l’avenir de cette région incertain, et les autorités devront continuer à surveiller de près l’évolution de la situation pour prévenir toute escalade des tensions.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Coup d’État avorté en RDC : le récit poignant de l’épouse de Vital Kamerhe

L'attaque survenue le dimanche 19 mai à la résidence du vice-premier ministre sortant de la République démocratique du Congo, Vital Kamerhe, a plongé sa famille dans un cauchemar dont l'issue aurait pu être tragique...

Reprise du trafic sur l’avenue Nguma à Kinshasa : un pas vers la normalisation de la circulation urbaine

Le ministre des Infrastructures, A. Gisaro, a récemment annoncé la reprise du trafic sur certains tronçons de l'avenue Nguma à Kinshasa, à partir du lundi 20 mai. Cette ouverture concerne spécifiquement le rond-point Kintambo

Éliminatoires Mondial : Silas Katompa forfait contre le Sénégal et le Togo

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a récemment annoncé un coup dur pour l'équipe nationale de la RDC. En effet, l'attaquant de Stuttgart, Silas Katompa, ne pourra pas participer aux prochains matchs des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026...