De l’ombre à la...

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite...

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence...

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.

Kinshasa accueille une session...

Dans la capitale de la République démocratique du Congo, Kinshasa, le parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), dirigé par l'opposant Martin Fayulu, a inauguré ce vendredi 1er mars 2024, une session extraordinaire de son conseil national. Cette réunion de haut niveau, prévue pour s'étendre jusqu'au 4 mars
AccueilA la UneRDC : Les...

RDC : Les Nations unies condamnent les barrières illicites érigées par le M23 à Masisi

Dans une déclaration fracassante, l’instance onusienne dénonce les obstacles illicites édifiés par les insurgés du M23 le long de la route stratégique reliant Kirolirwe, Kitshanga et Mwesso, au cœur du territoire de Masisi, situé dans la province du Nord-Kivu. Cette situation préjudiciable exerce une pression directe sur la population locale, selon les informations communiquées par l’organisation internationale.

C’est le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU en République démocratique du Congo (OCHA RDC) qui a lancé cette alerte sans précédent lors de la parution de son dernier bulletin d’informations, en date du mercredi passé. Une révélation qui soulève de graves préoccupations quant à la sécurité et au bien-être des habitants de cette région déjà fortement éprouvée par des années de conflits.

Les Nations unies, en prenant position sur cette question, mettent en lumière le caractère illicite de ces entraves à la circulation, qui entravent non seulement la mobilité des habitants mais affectent également la libre circulation des biens et services essentiels. Cette démarche de l’ONU vise à souligner l’importance de respecter les principes fondamentaux du droit international et à protéger les droits et la sécurité des populations civiles dans les zones de conflit.

La province du Nord-Kivu, théâtre de nombreux défis liés à la stabilité et à la sécurité, voit aujourd’hui l’ONU se mobiliser pour mettre en lumière cette situation inacceptable. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mission des Nations unies de maintien de la paix en République démocratique du Congo, qui vise à favoriser la stabilité et à protéger les civils en période de conflit.

Face à cette escalade des tensions, la communauté internationale attend des mesures immédiates pour mettre fin à ces barrières illicites et rétablir la liberté de circulation des habitants et le flux des biens et services dans la région de Masisi. Les Nations unies restent vigilantes et appellent toutes les parties impliquées à œuvrer en faveur d’une solution pacifique et durable à cette situation préoccupante.

En conclusion, l’ONU condamne fermement les actions du M23 qui perturbent la vie quotidienne de la population locale et exhorte la communauté internationale à soutenir les efforts visant à restaurer la paix et la stabilité dans cette région stratégique de la République démocratique du Congo.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

De l’ombre à la lumière : leçons burundaises sur la manipulation médiatique en RDC

Dans un contexte où les tensions politiques et sociales sont palpables en République Démocratique du Congo (RDC), les récentes révélations judiciaires concernant la tragique disparition de Chérubin Okende ont suscité une vague d'émotions et de réactions au sein de la population. Au cœur de ces tourments, un citoyen burundais partage ses réflexions et met en garde contre les dangers d'une manipulation médiatique susceptible d'aggraver la situation.

Bintou Keita en visite à Mikenge pour superviser le plan de retrait progressif de la Monusco

Dans le cadre d'une mission délicate, Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République Démocratique du Congo (RDC), a posé ses valises à Mikenge, situé dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce jeudi 29 février. Ce déplacement s'inscrit dans le processus d'évaluation de l'application d'un plan de désengagement stratégique de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (Monusco)

Nouvelle vague de violence au Nord-Kivu : L’escalade du conflit avec le M23 fait des victimes civiles

Dans une récente montée de tension au Nord-Kivu, la région de Masisi a été le théâtre d'une tragédie humaine ce vendredi 1er mars 2024, suite à des bombardements attribués aux rebelles du M23/RDF. Ces attaques ont semé la terreur parmi la population, entraînant la mort de trois personnes et laissant plusieurs autres blessées.