Contrôle des FARDC à...

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le...

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union...

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.

Repositionnement des Combats dans...

Goma, RDC - Ce mercredi 21 février, les bruits sourds des affrontements ont une fois de plus secoué la région instable du Nord-Kivu, mettant en scène la coalition des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et Wazalendo contre les rebelles du M23, appuyés par l'armée rwandaise.
AccueilA la UneJonathan Bolingi :...

Jonathan Bolingi : Un retour Triomphal après des jours d’inquiétude

SREMSKA KAMENICA, Serbie – Une nouvelle lueur d’espoir brille sur le visage de l’international congolais de renom, Jonathan Bolingi Mpangi Merikani, alors qu’il se remet d’une épreuve médicale éprouvante à l’Institut des Maladies Pulmonaires de Sremska Kamenica, en Serbie. L’attaquant vedette de Vojvodina, plongé dans un coma inquiétant pendant plusieurs jours, semble finalement reprendre du poil de la bête, bien entouré par une équipe de spécialistes dévoués.

Le sourire rayonnant de Bolingi sur son lit d’hôpital est un signe de soulagement pour sa famille, ses amis, ses fans et ses coéquipiers. Aux côtés de lui, son médecin et son manager veillent constamment sur son rétablissement, témoignant de la détermination à le ramener à son état optimal.

Les circonstances qui ont conduit à cet état critique sont tout aussi troublantes. Les experts médicaux ont diagnostiqué que les poumons du joueur étaient sérieusement affectés par un virus mystérieux. Cependant, des allégations ont surgi, suggérant que Bolingi aurait pu être empoisonné lors d’un séjour à Kinshasa le mois dernier, ce qui soulève de nombreuses questions quant aux circonstances entourant cet incident médical tragique.

Jonathan Bolingi, bien connu pour sa loyauté envers son pays, était à Kinshasa le samedi 09 septembre dernier pour soutenir ses coéquipiers dans un match décisif contre les Crocodiles du Nil du Soudan, dans le cadre des éliminatoires de la CAN Côte d’Ivoire 2023. Son engagement envers son équipe nationale et sa présence motivante sur le terrain ont toujours été un atout précieux, et l’ensemble de la communauté sportive espère que son rétablissement sera rapide et complet.

Ce récit émotionnel rappelle la fragilité de la vie et l’importance de la santé, même pour les athlètes de haut niveau. La détermination de Jonathan Bolingi à surmonter cette épreuve est un exemple inspirant pour tous ceux qui le connaissent, et son sourire retrouvé est un signe prometteur pour un avenir meilleur.

Nous continuerons à suivre de près l’évolution de l’état de santé de Jonathan Bolingi et à fournir des mises à jour régulières à nos lecteurs.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Contrôle des FARDC à Kanyamahoro : La Coalition RDF/M23 Déjouée

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à maintenir le contrôle de la localité stratégique de Kanyamahoro, contrecarrant ainsi les tentatives infructueuses de la coalition RDF/M23 de s'emparer de la position. Cette information a été confirmée par le porte-parole militaire du Nord Kivu.

Tensions régionales : Le Rwanda accuse le Burundi et la RDC de soutenir une coalition militaire menaçante

Le représentant permanent du Rwanda aux Nations Unies, Ernest Rwamucyo, a soulevé des inquiétudes majeures lors d'une récente intervention devant le Conseil de sécurité. Il a accusé le Burundi et la République démocratique du Congo (RDC) de chercher à provoquer un changement de régime au Rwanda.

Chérubin Okende : L’Union interparlementaire réclame transparence et justice

Au cours de la 173e session du Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'Union interparlementaire, tenue du 23 janvier au 08 février, une exigence sans équivoque a été adressée aux autorités congolaises.