AccueilA la UneMotion de défiance...

Motion de défiance contre le Gouverneur de Kinshasa rejetée à l’Assemblée Provinciale

Kinshasa, 11 octobre -_ L’Assemblée provinciale de Kinshasa a été le théâtre d’une décision cruciale aujourd’hui, alors que les députés ont rejeté la motion de défiance initiée contre le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila. Cette séance plénière, présidée par le concerné, s’est déroulée en l’absence du président de l’organe délibérant, Godé Mpoyi.

Selon le règlement intérieur de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, une motion de défiance nécessite un minimum de cinq signatures pour être examinée. Cependant, dès le début de la séance, deux députés ont contesté la validité de la motion, affirmant qu’ils n’avaient jamais apposé leur signature et accusant le faux et usage de faux. Malgré cette controverse, un vote a été organisé, et une grande majorité s’est prononcée en faveur du maintien du gouverneur, conduisant ainsi au rejet de la motion. La séance s’est ensuite poursuivie à huis clos.

La motion de défiance avait été initiée par le député provincial Steve Mulumba, qui accusait le gouverneur Ngobila de mauvaise gestion des fonds de la province de la ville. Cependant, la décision de l’Assemblée provinciale indique que la majorité des députés a estimé que ces accusations n’étaient pas suffisamment fondées pour justifier la destitution du gouverneur.

Cette décision a mis en lumière des tensions politiques persistantes au sein de l’organe législatif de la province, mais elle souligne également l’importance du respect des procédures légales et des normes lors de l’examen de motions de défiance. La politique en République Démocratique du Congo continue de susciter des débats animés, et cette décision reflète le rôle crucial de l’Assemblée provinciale de Kinshasa dans le processus démocratique de la région.

Soyez averti chaque fois que nous publions quelque chose de nouveau !

continuer la lecture

Les nouveaux sénateurs du Nord-Kivu exhortés à agir pour la paix dans la province

Les acteurs de la société civile et les organisations de jeunesse du Nord-Kivu attendent des sénateurs fraîchement élus de cette province une prise de position ferme et des actions concrètes pour rétablir la paix...

Reprise des combats entre les FARDC et le M23 à rutshuru

Les affrontements entre l’armée congolaise et les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, ont repris avec intensité ce lundi 27 mai dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu...

L’ARSP appelle la Gécamines à faciliter la recommandation de plus de 20 entreprises à TFM

Lundi 27 mai, l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) a exhorté la GECAMINES à ne pas entraver la recommandation de plus de 20 entreprises à Tenke Fungurume Mining (TFM).